Le nouveau centre commercial de la Cloche d'or voit son offre de restauration s'étoffer. Ce n'est pas encore un vrai "food hall", mais on peut s'y régaler.

Si tous les espaces dédiés à la restauration ne sont pas encore opérationnels, il y a déjà de quoi se sustenter. Comme le veut ce genre d'exercice, ce sont différents types de cuisine qui sont à l'honneur à travers les différentes zones.

Cependant, les concepteurs n'ont pas voulu d'un grand "food hall" avec les tables au milieu où chacun va là où bon lui semble, en portant son plateau. Ici, chaque restaurant a son ambiance, avec ses tables, sa vaisselle et le service se fait tantôt à table, tantôt en self. En plus, des ilôts plus petits et destinés à la vente à emporter sont disséminés pour compléter le options assises.

Petite sélection en attendant que tous les espaces soient ouverts.

1. BIG FERNAND

Ils étaient les premiers à ouvrir au centre commercial. Spécialisée dans le hamburger à la française, la chaîne Big Fernand se veut un fast-good plutôt qu'un fast-food. L'enseigne compte une cinquantaine de boutiques dans l'hexagone et a bien capté l'air du temps pour peaufiner son concept: des bons produits (viandes racées, fromages au lait cru, frites fraîches, sauces faites maison), un look vintage et franchouillard, une communication 2.0, et des prix corrects.

© Hadrien Friob

Big Fernand propose dans ses "ateliers" (restaurants) plusieurs "Hamburgés": Big Fernand et Bartholomé (bœuf), Belphégor (bœuf, tomme de Savoie), Pierrot (poulet, chèvre), Victor (veau), Lucien (végétarien) ainsi que des "Fernandines" (pommes de terre frites maison), des "Falades", des pousses d’épinard.

© Hadrien Friob

2. BUBBLIES

Également prêts dès l'ouvrture du centre commercial, cette enseigne n'est pas une franchise, mais émane de l'équipe à la tête du Châtelet, hôtel et restaurant dans le quartier de la gare à Luxembourg.

© Kamile Kaveckaite

La carte fait la part belle aux produits faits maison avec des propositions sucrées et salées dès le petit-déjeuner. Salades/bowls, club sandwiches, tartares, bruschettas sont complétés par des plats du jour et des desserts originaux. L'après-midi, on se régale d'un "high tea" à l'anglaise avec le plateau en étages, les scones et le jus frais.

© Kamile Kaveckaite

Ouvert sur une grande verrière, l'endroit est meublé avec goût de manière très cosy, avec un imposant bar au milieu. Il faut dire que les cocktails font partie de l'offre qui espère attirer ainsi les travailleurs du coin en quête d'une adresse pour ses afterworks.

3. VICTORINE

Autre enseigne qui se développe nouvellement à Luxembourg, Victorine marque des points avec le côté sain de ses produits et propositions. 70% des préparations sont végétariennes voire véganes, le plus possible bio et local, et une offre importante des recettes sont sans gluten, sans lactose. Il n'y a pas de sucre raffiné, ou de gelatine animale...

© Victorine

On peut y manger sur place ou emporter salades, sandwiches, wraps, springs rolls, soupes, tartes ou plats préparés en bocaux ou en barquettes. Jus maison, thés glacés, lait végéteaux et desserts maison complètent l'offre.

© Victorine

4. BELLOTA BELLOTA

Fort d'une douzaine d'adresses en France, la marque s'est fait connaître pour ses chacureries ibériques et la qualité de ses découpes. Le cadre évoque un comptoir ibérique où on vient s'atabler.

© Hadrien Friob

On se régale de planches de jambon iberico, pata negra de diverses AOP, chorizo, lomo et autres saucisson, qu'on peut mélanger avec des fromages et accompagner de salade, risotto ou purée. Une belle offre de produits de la mer, poulpe, ventrèche de thon, anchois est également disponible.

© Hadrien Friob

Tous les produits proposés à la carte peuvent être emportés. Belle sélection de vins espagnols.

5. NAMUR

L'enseigne luxembourgeoise bien connue investit ici un très grand espace lumineux où une toute nouvelle mise en scène qui préfigure de ce que pourrait devenir les autres points de vente avec des tables classiques, mais aussi des canapés plus confortables ou une grande table centrale à partager.

© Hadrien Friob

L'idée est de valoriser les savoir-faire de la maison en montrant les cuisines et les ateliers de pâtisserie et boulangerie. Des produits d'épicerie fine sont également proposés, une nouveauté pour la marque. On y sert dès le petit déjeuner avec différentes offres aux différents moments de la journée.

À la carte, on retrouve les classiques de la maison: tartare, bouchée à la reine, salades, pavé de saumon... mais aussi un salade bar, des sandwiches et bien sûr une très belle gamme de pâtisseries, l'ADN de la maison. Chaque jour des suggestions spécialement conçues et cuisinées pour le restaurant de la Cloche d'Or sont proposées.

© Hadrien Friob