Jan Schneidewind et son équipe poursuivent leur développement avec une nouvelle adresse à la Place de l'Étoile. On dit bravo.

L'adresse a connu des nuits plus chaudes que nos plats du jour... Ce coin de la Place de l'Étoile était l'emplacement du Castel, cabaret qui a compté pour les noctambules des années 1990-2000. Puis ce fut une brasserie, plutôt honnête et classique...

Désormais, changement radical: le nouveau restaurant s'appelle L'Atelier Windsor, c'est lumineux, moderne, confortable et chaleureux. Il y a toujours un grand bar, mais il est en bois clair; il y a toujours quelques marches pour le demi-étage, mais c'est pour un coin cosy, avec une installation de digestifs très tentante; il y a toujours une banquette, mais en velours bleu... "On est dans l'ambiance d'une maison classique, dans laquelle on a travaillé les détails: moulures, miroirs biseautés, velours et chêne naturel", explique l'architecte Chris Fasbender (Vereal).

Ça n'aura pas échappé aux plus gourmets: le nom est bien le même qu'à Bertrange, à l'établissement de Jan Schneidewind et pour cause, il est bien aux manettes de l'endroit. Il a décidé d'orienter l'adresse de Bertrange vers l'événementiel et le catering (le soir) et de continuer à y proposer sa carte le midi, sous le nom Cantine du Windsor.

LES CLASSIQUES DE LA CUISINE FRANÇAISE

À la Place de l'Étoile, une équipe dédiée est mise en place sous la houlette de Sébastien Périé en salle et Teddy Ragain en cuisine qui ont eu le temps de travailler à la maison mère et d'y maîtriser le savoir-faire maison.

L'inspiration du chef est des plus classiques, allant puiser dans les registres des grands maîtres comme Escoffier mais en le mettant au goût du jour. Une crème "Agnès Sorel" aux champignons, un œuf florentin aux épinards, une soupe dieppoise au homard... des appellations qui renvoient aux annales de la grande cuisine.

On a ainsi pu goûter une épaule d'agneau braisée avec une purée Macaire et un jus réduit tout a fait tendre et savoureux.

RTL

Épaule d'agneau braisée /

La viande est la star de la carte, avec des propositions de bœuf luxembourgeois maturé à plusieurs semaine, très goûteuses. On choisit le poids de sa portion qui vous sera présenté à table.

RTL

La viande est pesée selon vos désirs /

RTL

Faux-Filet Limousin /

Le poisson n'est pas oublié et des propositions végétariennes sont évidemment travaillées.

Un menu à 34 euros pour trois services est proposé chaque jour. L’œuf parfait aux morilles était de la partie lors de notre visite et il était tout à fait parfait. Un autre menu selon l'inspiration et le marché est proposé à 98 euros pour cinq services.

RTL

Oeuf parfait aux morilles /

Au rayon des desserts, le même classicisme est de mise, avec la même précision: baba au rhum, crème brûlée, mousse au chocolat sont de la partie.

L'Atelier Windsor
2 rue du Rollingergrund à Luxembourg