Après que Lea Linster a fermé le Pavillon Madeleine, la commune de Kayl a lancé un appel d'offre.

Magnifiquement situé au cœur du parc Ouerbett en plein centre de la commune de Kayl, le Pavillon contemporain a été pendant une dizaine d'années exploité par Léa Linster qui lui avait donné le nom de "Madeleine", en clin d’œil à sa spécialité sucrée.

À la fin de l'année, la commune avait décidé de ne pas renouveler le bail et Léa Linster avait décidé de quitter les lieux. Un appel d'offre a été lancé par la commune pour trouver un nouvel exploitant.

Avec quelque 40 places assises à l'intérieur et autant en terrasse, un loyer municipal attractif de 2.000 euros, les intéressés n'ont pas tardé. À la fin de l'appel, le 15 mars, 20 dossiers de candidature ont été remis.

C'est désormais au Conseil communal de se pencher sur les dossiers en vérifiant la viabilité des critères émis dans le cahier des charges: proposer un plat du jour à 13 euros maximum, utiliser des produits à circuit cours donc de la région de préférence, de préférence produits bio et/ou fairtrade, avoir une amplitude d'ouverture également les après-midi (du mardi au dimanche), proposer une carte pour les enfants...

La décision sera prise le 28 mars lors de la prochaine séance publique du conseil communal.

Le bail proposé par la commune de Kayl est de neuf ans, à partir du 1er mai et comprend le mobilier d'exploitation.