A Vienne, une maison close a décidé d'offrir 30 minutes de sexe aux personnes qui acceptent de se faire vacciner sur place contre le covid-19.

C'est ce qui s'appelle un argument choc. Depuis le 1er novembre, une maison close en Autriche, à Vienne, offre 30 minutes dans son "sauna sexuel" avec "la dame de leur choix" aux clients qui acceptent de se vacciner sur place contre le covid-19, relate le Daily Mail.

Le "Funpalast" a expliqué vouloir renflouer les caisses après avoir vu le nombre de ses clients fortement diminuer en raison des restrictions sanitaires imposés dans le pays. L'idée est donc de vacciner des clients pour les voir revenir dépenser de l'argent contre des faveurs sexuelles, une fois les 30 minutes gratuites consommées.

Des garçons de 14 ans seraient même autorisés à utiliser la clinique, à condition qu'ils soient accompagnés d'un adulte.

Insolite dans l'insolite: le propriétaire du Funpalast se charge même de trouver une excuse aux clients qui souhaiteraient rester discret. Il leur conseille ainsi de prétexter être allés admirer le monument du peintre Gustav Klimt, situé juste à côté de la maison close...

RTL

Un client (bientôt) satisfait.

Seulement 65% de la population autrichienne est complètement vaccinée et la flambée de nouveaux cas a poussé le gouvernement à un nouveau tour de vis vendredi dernier. Les non-vaccinés sont interdits de restaurants, d'hôtels, de salons de coiffure et de grands événements publics.

Le pays a enregistré 635 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours. C'est plus de trois fois le niveau de l'Allemagne, où l'inquiétude ne cesse également de grandir.