Aux États-Unis, un quadragénaire qui a menacé de mort sa propre mère s'est perché dans un arbre durant trois jours pour échapper à la police.

Roody Thomas a grimpé dans l'arbre après une dispute avec sa mère. Une plainte pénale déposée par Irlande Defailly, 65 ans, indique qu'elle a eu une dispute verbale avec son fils Roody  Thomas, 44 ans, à son domicile de la 145e rue dans le quartier de Brookville à New York vers 12 h 45 mercredi après-midi.

Selon la plainte, pendant la dispute, il lui a dit "Je vais te tuer". Lorsque les officiers de police sont arrivés, Thomas est monté sur le toit de la maison et a ensuite grimpé dans un arbre, où il est resté.

Depuis, les autorités, les voisins et les amis négocient avec Thomas pour qu'il descende. Il a crié qu'il ne voulait pas retourner en prison, affirmant avoir été maltraité derrière les barreaux.

En 2012, Thomas a intenté une action en justice, affirmant qu'en 2008, il avait été agressé par un capitaine et pas moins de 10 autres officiers à Rikers Island.

Il existe également un mandat d'arrêt contre Thomas, qui aurait agressé sa petite amie de 50 ans. Selon la police, le 30 septembre, ilsse trouvaient dans sa voiture à Laurelton lorsqu'ils se sont disputés. Selon la police, Thomas était au volant lorsqu'il l'a frappée au visage, provoquant une douleur et un gonflement du menton et de la mâchoire.

"Ne lui dites pas qu'il a des mandats d'arrêt", a déclaré la voisine Shannon Warmington. "Quand il pense qu'il va aller en prison, et c'est ce qu'il pense maintenant, il ne va pas descendre".

Le Dr Perry, qui est également infirmière, psychologue et se trouve être sa voisine, aidait aux négociations pour le faire descendre. "Il est instable. Il n'a pas mangé depuis hier".

La police a apporté de la nourriture à Roody Thomas. Il est descendu de l'arbre et a récupéré la nourriture, mais est remonté aussitôt. Après plus de 52 heures, l’homme est finalement descendu.