Sotheby's mettra aux enchères à partir du 23 juillet une paire de chaussures d'athlétisme fabriquée dans les années 60 par le co-fondateur de Nike, Bill Bowerman.

Conçue et fabriquée pour le sprinter canadien Harry Jerome, médaillé de bronze du 100 m aux JO de Tokyo en 1964, cette paire de chaussures à pointes blanches à lacets laisse apparaître une flèche rouge sur le côté, prélude à ce qui deviendra le célèbre "swoosh" de Nike.

Sotheby's - qui mettra les chaussures en vente en ligne du 23 juillet au 2 août - estime qu'elles pourraient s'adjuger pour 800.000 à 1,2 million de dollars (675.000 à 1 million d'euros), selon le communiqué qu'elle a diffusé jeudi.

Selon la maison d'enchères, c'est "la valeur la plus élevée jamais proposée aux enchères pour des chaussures d'athlétisme".

RTL

Cette photo, prise et diffusée par Sotheby's le 7 juillet 2021, montre une paire de chaussures de sport Converse Fastbreak portées par la légende du basket américain Michael Jordan / © SOTHEBY'S/AFP

En avril, une paire de baskets Nike Air Yeezy 1, portées par le rappeur Kanye West, a pulvérisé tous les records en atteignant 1,8 million de dollars (1,5 million d'euros), également chez Sotheby's. Un signe de la vitalité de ce marché, devenu crucial pour les maisons d'enchères traditionnelles qui veulent rajeunir leur clientèle.

Selon Sotheby's, les chaussures d'athlétisme adaptées par l'entraîneur Bill Bowerman, co-fondateur de Nike avec Phil Knight, marquent "un chapitre important dans les origines de la marque", grâce notamment à l'innovation que représentaient alors leurs semelles gaufrées, présentes dans les premières "Moon shoes" de Nike.

Parmi plus d'une cinquantaine de lots, la maison d'enchères mettra aussi en vente une paire de Converse Fastbreak avec laquelle la légende du basket américain Michael Jordan avait foulé le parquet lors des qualifications pour les Jeux olympiques de Los Angeles de 1984 (prix estimé 80.000 à 100.000 dollars), ainsi qu'une paire de "Gold shoes" portées et signées par le quadruple médaillé d'or olympique américain (200 m, 400 m et relais) Michael Johnson (prix estimé 30.000 à 50.000 dollars).