Deux spécimens de la seule espèce d'ours présente en Amérique du Sud explorent le site inca du Machu Picchu déserté par les touristes.

Le site inca du Machu Picchu, joyau des sites touristiques du Pérou, le nombre de visiteurs a été très fortement limité à cause de la pandémie. Une aubaine pour les animaux sauvages qui s'approprient à nouveau les lieux. La preuve avec ces deux spécimens d'ours à lunettes, une mère et son ourson, qui déambulent tranquillement dans les ruines de la citadelle. Cette espèce d'ours est la plus rare et la plus menacée au monde, car elle a été victime de la déforestation massive pour l'implantation de terres agricoles.

Autour de l'emblématique site inca du Machu Picchu au Pérou, 80% des  commerces gardent porte close. Le tourisme local n'a pas réussi à raviver l'économie ni à compenser l'absence des touristes étrangers.