Lors du confinement en France, un gagnant a dû attendre avant de toucher le pactole.

L'histoire est relayée par le journal Ouest France. Le 20 mars dernier, un joueur de l'Euromillions valide son ticket dans les Côtes d'Armor en Bretagne. Le soir même, en regardant le tirage, il découvre qu'il vient de remporter 17 millions d'euros. Pour récupérer ses gains faramineux, il doit se rendre en région parisienne au siège social de l'opérateur qui gère le concours, la Française des jeux. Problème : il se trouve à 500km de là et la France est entrée dans une phase de confinement stricte pour lutter contre la propagation du virus.

Commence alors une très longue attente pour le futur millionnaire. Le règlement est clair : tout gagnant quelle que soit la somme doit conserver son ticket jusqu'au paiement de ses gains. Le vainqueur resté anonyme a donc gardé son précieux reçu dans la coque de son téléphone. Au bout de 50 jours d'une interminable attente, les règles du confinement ont été assouplies.

L'heureux élu a finalement reçu son dû auprès d'un centre de paiement en Bretagne lui permettant de respecter la limite des 100km imposée pour les déplacements par le gouvernement français, rapporte le journal Le Parisien. Deux mois pendant lesquels il a sans doute pu réfléchir sur la façon d'utiliser une telle somme.