Nouvelle conséquence déplorable du réchauffement climatique: une station des Pyrénées a fait livrer de la neige par les airs, provoquant la colère des écologistes.

Sale temps pour les adeptes de la glisse hivernale: la neige est aux abonnés absents cette année! Une tendance qui pousse certaines stations à des solutions extrêmes, comme à Luchon-Superbagnères.
Les températures dépassant les 10 degrés sur place, le conseil départemental de la Haute-Garonne a décidé de faire livrer de la neige par hélicoptère sur certains tronçons,  notamment sur les espaces dédiés aux enfants et débutants.

Il aura fallu deux heures et demi d'hélicoptère pour transporter quelque 60 tonnes de neige, pour un coût entre 5 et 6.000 euros. Mais cela rapportera au moins 10 fois plus, estime le directeur du syndicat mixte, qui admet que ces 60 rotations d'hélicoptère "ne sont pas hyper écologique".

Si c'est une première dans les Pyrénées, les livraisons de neige par hélicoptère sont pratiquées depuis plusieurs années dans les Alpes. La décision a en tout cas indigné les écologistes: "Il s'agit d'une aberration court-termiste qui lutte contre le réchauffement climatique en y contribuant" critique Bastien Ho, d'Europe Ecologie les Verts (EELV).