Cet automobiliste fautif avait un ange gardien: un oiseau qui s'est interposé juste comme il faut pour lui éviter l'amende! Mais évitons de compter sur les oiseaux, ironise la Gendarmerie des Vosges.

Le conducteur de cette Mini a eu un gros coup de bol: alors qu'il circulait au-delà de la limite réglementaire, un oiseau est venu s'interposer entre le radar et sa voiture. Si le radar l'a bien flashé, l'aile de l'oiseau masque la plaque d'immatriculation. Timing parfait! L’histoire ne dit pas si l’oiseau a finalement reçu l'amende...

La photo est relayée par la Gendarmerie des Vosges, qui s'en amuse tout en rappelant les contrevenants à l'ordre: "les ornithologues sont formels : le plus simple reste le respect des limitations. Les oiseaux ne sont pas fiables" ironise-t-elle.

Ce n'est pas la première fois qu'un oiseau trompe un radar: en mai dernier, nous évoquions ce pigeon qui s'était fait flasher à 45km/h!

© Bocholter City