À deux pas du Palais Grand-Ducal, notre chef du mois de juin nous attend sur la place "Clairefontaine" de laquelle son établissement tire son nom.

L’histoire commence à l’adolescence ! Alors apprentis, Arnaud et Edwidge forment le tandem qui les fait encore avancer aujourd’hui. C’est aux côtés de son mentor, Bernard Loiseau, qu’Arnaud s’est enrichit de son savoir et de son savoir-faire durant près de 6 années cumulées, interrompues notamment par un service militaire à l’Elysée. Tantôt commis, tantôt chef de partie ou encore chef de sa première adresse Parisienne "chez Tante Louise", Arnaud a su y puiser le meilleur et son inspiration d’aujourd’hui y trouve toujours ses racines.

C’est en 2001 que Tony Tintinger, alors à la recherche de la perle rare, transmet les clés de son royaume au couple Magnier.

À la tête de cette institution Ô combien chère au cœur des Luxembourgeois, ils ont su lui conserver ses lettres de noblesses jusqu’aux tout récents aménagements.

Si la déco méritait en effet un petit coup de frais, les "Magnier" s’en sont donnés à cœur joie durant cette fermeture obligée. C’est maintenant dans un univers aux couleurs gourmandes, entrelacés autour de matériaux parfois bruts mais toujours confortables, que la brigade de salle vous servira les petits plats mitonnés par Arnaud et son équipe avec comme leitmotiv, le goût, le goût et encore le goût. Même s’il s’amuse avec des associations Terre et Mer quelquefois osées, c’est au travers de grands classiques que le chef saura aussi vous réconforter.

Tout a débuté pour nous par un magret de canard farci d’un délicieux foie gras parfaitement cuit et accompagné, entre autre de "bonbons" piment framboise. Pour suivre, un filet de St-Pierre à la cuisson irréprochable relevé d’une émulsion d’ail noir a réjoui nos papilles. Un agneau du limousin accompagné de légumes farcis comme en Provence vous comblera à moins que vous ne préfériez goûter à son plat emblématique "la poularde de Bresse aux truffes et cuite en vessie" comme chez Maître Paul Bocuse. Le dessert "ganache chocolat Guanaja" Valrhona a retenu toute notre attention de par son extrême légèreté, son taux de sucre réduit, ses pointes de fleurs de sel et son mariage parfait avec un sorbet menthe poivrée d’anthologie.

Une sélection passionnée de 900 références dont près d’un tiers de grand crus vous attend en cave.

Arnaud MAGNIER 

Chef de l’Année Gault&Millau 2005

17/20 au Gault&Millau 2021

À visionner sur RTL Play en cliquant ici.