Les dernières pommes de terre devraient désormais être sorties de terre. Que ce soit à l’eau, au four, agrémentées de lard, en frites, en gratin ou en gnocchi : il existe de nombreuses façons de les cuisiner. Mais avant tout, la pomme de terre constitue, ensemble avec la production laitière, un pilier essentiel de l’agriculture luxembourgeoise.

Sa récolte a lieu de juillet à octobre, selon les variétés, mais elle se consomme toute l’année grâce à sa facilité de conservation. Voici une astuce très simple : pour empêcher les pommes de terre de germer, entreposez-les dans l’obscurité, au frais et au sec, et ajoutez-y une pomme. Celle-ci produit en effet de l’éthylène, un gaz qui maintiendra les pommes de terre fraîches et fermes.

La pomme de terre et les noms féminins

Avez-vous déjà remarqué que les pommes de terre portent généralement des noms féminins ? Charlotte, Désirée, Nicola ou Victoria… Personne ne sait vraiment pourquoi il en est ainsi. Certains prétendent que c’est parce que la pomme de terre est du genre féminin, d’autres pensent – et c’est l’histoire la plus romantique – qu’à chaque fois qu’un agriculteur plantait une nouvelle variété, il lui donnait le nom de sa plus belle fille.
Quoi qu’il en soit, bon appétit !

Mais en octobre, les rayons restent remplis de nombreux produits frais, alors découvrez tous les autres fruits et légumes de ce mois sur  www.regionalsaisonal.lu