Le mois de juin nous offre un beau choix de fruits frais : les cerises, fraises et framboises, pour n’en citer que quelques-uns, font leur retour.  
Saviez-vous que la framboise est considérée comme la reine des baies ? Ce superaliment local regorge de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments.

Mais juin est également la saison de la rhubarbe. À ce propos :  
la rhubarbe n’a rien d’un fruit. D’un point de vue purement botanique, la rhubarbe est un légume-tige, puisque nous en consommons les bâtons.

Voilà pour ce qui est de la théorie, mais en pratique, la rhubarbe se consomme rarement avec du sel. Nous la connaissons plutôt sous une variante sucrée… Raison pour laquelle elle trouve sa place dans le rayon des fruits au supermarché.

Une ancienne coutume... 

D’après une ancienne coutume, il ne faut plus consommer de rhubarbe après le 24 juin : plus vous tarderez à la manger, plus elle renfermera de l’acide oxalique, qui devient toxique en cas de consommation en très grande quantité… Mais vous ne risquez pas d’en consommer autant sur une vie entière.

Le fait est que les maraîchers ne récoltent plus de rhubarbe après le 24 juin, afin de permettre à la plante de disposer de suffisamment de temps pour se régénérer. De cette façon, ce légume servi en dessert sera disponible en quantité suffisante l’année suivante.

Pour en savoir davantage sur les fruits et légumes du mois de juin, consultez www.regionalsaisonal.lu