Les parlements des Etats européens seront exclus de la décision sur l'accord de libre-échange avec le Canada.

C'est ce que vient d'annoncer le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker au sommet de Bruxelles. L'accord Ceta ne sera donc pas un "accord mixte" : il devra seulement être signé par le Conseil européen.

C'est une nouvelle qui va faire du bruit et susciter bien des commentaires.