Un centre de recherche et développement pour le secteur automobile va voir le jour à Bissen.

Le fabricant de pneus Goodyear, en partenariat avec le gouvernement luxembourgeois et IEE, ont annoncé leur projet de développement d'un nouveau campus automobile dédié à l'innovation. Le ‘Luxembourg Automotive Campus’ sera une zone de recherche et de développement équipée d’installations de pointe pour les entreprises du secteur automobile impliquées dans l'innovation.

Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, avait été séduit par un tel campus à Bilbao en Espagne et qui rencontrait un grand succès. Et pour le ministre, le succès sera au rendez-vous ici aussi, car la situation géographique est optimale, à la convergence de tous les grands constructeurs automobiles en Europe.

Travailler ensemble, faire de la recherche ensemble, innover ensemble et ainsi être plus compétitifs ensemble, ce sera l'avantage principal dont profiteront les entreprises sur le nouveau campus, selon Etienne Schneider. L'ensemble de la recherche de GoodYear sera complètement réinstallé sur un site de 14 hectares. Les ateliers vont aussi déménager de Contern à Bissen. L'idée est de pouvoir faire beaucoup de shared-services.

Par exemple pour ce qui est des laboratoires, cantines, crèches ... Deux acteurs sont déjà associés et beaucoup d'autres sont intéressés, d'après le ministre. Des contacts sont déjà établis avec des entreprises à l'étranger. Etienne Schneider envisage même une expansion du site à moyen terme.

L'Etat a acheté les terrains de GoodYear. Ensuite ils seront reloués aux entreprises, l'Etat se chargeant des infrastructures. Pour ces infrastructures que les entreprises se partageront, un partenariat public-privé sera créé. L'Etat va investir entre 30 à 35 millions d'euros. Le site présentera une capacité de 4.000 emplois, pense le ministre. Les travaux vont commencer immédiatement, car l'IEE doit déménager pour 2018.