Par mesure de sécurité, l'utilisation d'une carte SIM anonyme sera désormais interdite.

C'est la fin des cartes SIM prépayées anonymes. Le Premier ministre l'avait annoncé la semaine dernière après le dernier conseil de gouvernement. Il s'agit d'une mesure de sécurité pour combattre le terrorisme, et les quatre opérateurs Post, Tango, Orange et Join ont été contactés. Il faudra désormais une carte d'identité pour acheter une carte SIM. Les cartes SIM anonymes de POST déjà en circulation seront bloquées.

Chez Join, la vente de cartes SIM en ligne reste possible vu qu'il faut s'identifier de toute façon pour y faire des achats. Chez Orange, la vente en ligne ne sera plus possible et il faudra donc se déplacer dans un magasin à partir du 4 décembre. Tango n'offrait pas jusqu'ici la vente en ligne de cartes SIM, mais l'entreprise demandera désormais aussi une pièce d'identification à ses clients comme ses concurrents.

Les clients ayant déjà acheté une carte anonyme seront contactés dans les semaines et mois à venir pour s'identifier, sinon leur carte sera bloquée. Ils seront informés via SMS. Post prévoit d'identifier les propriétaires de plus de 100.000 cartes prépayées, à travers les guichets Post Shop et les guichets postaux. Tango devra contacter 80.000 clients, Orange 14.000.