Plus aucun radar de Thionville et des alentours ne fonctionne.

Les radars de la région thionvilloise ont fait les frais de la grogne des automobilistes face à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h et des gilets jaunes. À tel point qu'il n'en reste plus aucun en état de fonctionnement, rapporte Le Républicain Lorrain.

En novembre dernier, alors que le mouvement des gilets jaunes était déjà bien entamé, nous avions déjà listé les principaux radars vandalisés de la région. Aujourd'hui, nombreux sont ceux à n'avoir pas été remis en service.

Contactée par nos soins fin janvier, la Préfecture de Moselle n'a pas pu nous communiquer le nombre exact de radars défectueux dans le département: "La Moselle, comme de nombreux autres départements, fait l'objet de dégradations de radars. Il est difficile de connaître le pourcentage précis de ces radars dégradés, cette donnée fluctuant régulièrement entre le moment où ils sont dégradés, puis réparés" nous avait-on répondu.

TAGUÉS OU CALCINÉS

Ainsi, les deux radars situés sur le pont de Beauregard à Thionville (A31), un dans chaque sens, sont hors d'usage depuis plusieurs semaines. Un peu plus loin en direction de Metz, toujours sur l'A31, nous constatons toujours que le radar de Richemont est recouvert de peinture.

Celui situé sur l'A30, dans le sens Longwy - Metz à hauteur d'Hayange, ne fonctionne plus non plus.

Dans la montée du Saint-Michel (D14), les deux radars détruits par le feu en novembre dernier n'ont pas encore été remplacés.

Enfin, les deux radars situés sur la D654 à hauteur de Koenigsmacker, calcinés, ont été démontés, rapporte le quotidien mosellan. On peut donc s'attendre à ce qu'ils soient bientôt remplacés... mais combien de temps resteront-ils intacts ?