La Ligue contre la violence routière a récemment mené une étude pour déterminer quelles sont les routes les plus dangereuses dans chaque département. Voici ses conclusions.

Fédération d'associations militantes souhaitant atteindre le "zéro accident", la Ligue contre la violence routière a pu déterminer les routes de Moselle qui ont connu le plus d'accidents mortels entre 2006 et 2015. D'après son décompte, il y a eu 286 décès sur des routes sans séparateur central.

Pour construire son étude, l'association s'est basée sur les bordereaux d'analyse des accidents corporels remplis par la police ou la gendarmerie. Ces informations ont été croisées avec la longueur des tronçons concernés

Concrètement, en plus du nombre de tués par tronçons, leurs calculs ont permis de déterminer l'importance des routes dans le département. Ainsi, la D4, qui serpente entre Metz-Technopôle, Pange et Raville, ne représente que 0,5% du réseau routier du département (hors autoroutes et voies avec séparateur central) mais 4% des tués.

Voici les voies concernées:

  1. la D4 (11 tués sur 22 km entre Metz-Technopôle, Pange et Raville),
  2. la D654 (6 tués sur 17 km la zone commerciale de Yutz et la frontière allemande),
  3. la D918 (13 tués sur 37 km entre Yutz, Bouzonville et la frontière allemande),
  4. la D3 (10 tués sur 33 km entre Metz et Bouzonville),
  5. la D15 (5 tués sur 17 km entre Hettange-Grande, Ottange et Audun-le-Tiche),
  6. la D662 (12 tués sur 53 km entre Sarreguemines et Philippsbourg),
  7. la D620 (5 tués sur 25 km entre Bitche et Obergailbach),
  8. la D62 (4 tués sur 20 km entre Haute Rentgen et Lemestroff),
  9. la D1 (8 tués sur 45 km entre Mondorf, Thionville et Metz),
  10. la D603 (11 tués sur 63 km entre Metz, Courcelles-Chaussy, Saint-Avold et Freyming-Merlebach),
  11. la D2 (5 tués sur 34 km entre Saint-Julien-lès-Metz et Hombourg-Budange),
  12. la D955 (10 tués sur 75 km entre Metz et Sarrebourg),
  13. la D910 (10 tués sur 81 km - environ 50 km d'après nos calculs - entre Cheminot et Longeville-lès-Saint-Avold),
  14. la D74 (4 tués sur 38 km entre Delme et Longeville-lès-Saint-Avold),
  15. la D44 (5 tués sur 48 km entre Sarrebourg et les Vosges),
  16. la D35 (5 tués sur 50 km Rahling et Sturzelbronn),
  17. la D674 (5 tués sur 60 km entre Sarreguemines et Burthecourt),
  18. la D38 (7 tués sur 87 km - 40 d'après nos propres calculs - entre Burthecourt et Fénétrange),
  19. la D19 (5 tués sur 65 km entre Faulquemont, Boulay, Bouzonville et Colmen), 
  20. la D22 (6 tués sur 84 km - environ 50 d'après nos calculs - entre Moncourt et Saint-Avold).