Interpellé dimanche dans le centre-est de la France après une course-poursuite d'une centaine de kilomètres, il a été condamné à 1 an de prison ferme.

Âgé de 21 ans, l'automobiliste originaire de Belgique, avait été flashé à 163 km/h dans le département de la Côte d'Or et avait refusé de s'arrêter. Il aurait été intercepté par les forces de l'ordre... 113 kilomètres plus loin dans la Saône-et-Loire.

Les autorités avaient créé un "bouchon artificiel" afin de le forcer à ralentir. Le chauffard avait atteint des pointes de vitesse avoisinant les 230 km/h.

Pour ne rien arranger, il était accompagné de son père qui n'est intervenu à aucun moment. Le cinquantenaire a écopé d'une peine de 7 mois de prison ferme pour complicité.

Pour leur part, la mère et la nièce du conducteur n'ont pas été inquiétés par la justice française.

D'après le parquet, deux gendarmes ont été légèrement blessés durant cette intervention.