Suite à la collision de deux trains qui a fait un mort ce matin à Dudelange, nos conseils pour retourner en France.

Les CFL ont indiqué que la circulation ferroviaire serait interrompue pour les deux prochains jours sur la ligne 90 (Nancy-Metz). De quoi mettre sur le carreau les quelque 20.000 voyageurs de la ligne Nancy-Metz-Luxembourg (environ 10.000 le matin et 10.000 le soir).

EN BUS

Immédiatement après la collision, les CFL ont annoncé la mise en place de bus depuis Bettembourg vers Thionville. Il y en a 22 qui assurent le transport dans les deux sens.

Deux bus navettes assurent une liaison continue entre Bettembourg et Hettange-Grande. Le premier départ a été effectué à 12h40 puis toutes les heures jusqu'à 23h40. Durée estimée du trajet : 20 min.

Il est également possible de prendre les bus transfrontaliers vers Hettange-Grande, Thionville ou Metz (notamment les bus 323 et 302). Toutes les lignes sont listées sur le site Mobiliteit.lu.

Concernant les clients TGV, des bus depuis Luxembourg permettent de rejoindre la gare de Louvigny (Lorraine TGV).

EN TRAIN

Exceptionnellement, la SNCF met en place des trains passant par Longwy pour rejoindre Metz. Le temps de trajet "est estimé à 1h30", explique Marc Mathey, responsable de la communication.

Les trains de 16h30 et 19h30 sont en composition simple, ceux de 17h30 et 18h30 en composition double (deux fois plus de places donc). L'arrêt Thionville n'est pas desservi par ces quatre trains mais d'autres circulent entre Metz et Thionville afin d'assurer la correspondance.

Un plan de transport adapté est en cours d'élaboration pour la journée de mercredi.

Si vous souhaitez uniquement vous rendre à Bettembourg, utilisez les trains en direction d'Esch-sur-Alzette/Rodange (ligne 60).

Enfin, les usagers sont autorisés à emprunter les trains en direction de Volmerange-les-Mines (ligne 60).

EN VOITURE

Grâce au #CovoitMetzLux, les frontaliers français peuvent s'organiser pour proposer ou chercher des places.

La page Facebook ITLF a également mis en place un statut pour permettre à tous de trouver un covoiturage.

LES SOLUTIONS ALTERNATIVES

Si certains proposent gratuitement des places, il reste possible de s'assurer d'un retour en France en réservant un covoiturage sur Blablacar par exemple.

Et si vous avez d'autres solutions, n'hésitez pas à nous en faire part sur notre page Facebook ! Suivant les évolutions de la situation, nous mettrons cet article à jour tout au long de la journée.