L'Église du Monstre en spaghetti volant a été créée en 2005 suite aux protestations contre une loi au Kansas.

L'Église du Monstre en spaghetti volant veut être officiellement reconnue comme courant religieux. En d'autres termes: ses membres veulent bénéficier d'un traitement similaire à celui de membres d'autres courants spirituels reconnus. À cet effet, une pétition a été introduite au parlement. RTL a voulu en savoir plus sur la croyance des pastafariens, pourquoi ils portent une passoire sur la tête et quand (et pourquoi) est-ce que leur religion est née.

Le pastafarisme (L'Église du Monstre en spaghetti) se considère le plus grand mouvement religieux au Grand-Duché, nombre de membres Facebook à l'appui (4.200 membres). Ses adeptes ont déposé la pétition numéro 666 à la Chambre de Députés pour être pris au sérieux et être officiellement reconnus, comme l'explique leur grand guru Alexandre Hornbeck. L'Église du Monstre en spaghetti volant veut relancer le débat publique relatif sur la séparation de l'église et de l'état au Luxembourg, et souhaite aussi voir les cours de religion disparaître des écoles. Les subventions y relatives devraient, à leurs yeux, également être abolies.

Le pastafarisme a vu le jour en 2005 dans l'état américain Kansas, suite aux intentions des autorités locales voulant introduire le créationnisme (le fait que la création du monde soit entièrement basée sur les explications fournies par la bible) dans les écoles. Bobby Henderson n'était pas du tout d'accord avec cette mesure et a décidé de créer l'Église du Monstre en spaghetti volant en 2005 qui soutient des théories tout aussi peu probables que celles du créationnisme.
Les pastafariens croient en la création du monde par le Monstre du spaghetti volant, être suprême ayant malheureusement un peu trop forcé sur l'alcool, ce qui expliquerait les nombreux problèmes sur terre.

Comme dans beaucoup d'autres courants religieux, les pastafariens portent un couvre-chef qui n'est rien d'autre qu'une passoire. Vu que les spaghettis sont, entre autres, préparés dans la passoire, ils se sentent ainsi très proche de leur dieu, le Monstre du spaghetti volant.

Les pastafariens veulent malgré être pris au sérieux et ont donc eu recours à la pétition pour parvenir à leurs fins. Actuellement, ils ne célèbrent qu'une seule grande messe par an où ils y mangent... des pâtes et boivent de la bière. Le prochain "rassemblement" aura lieu le 26 juin entre 11 et 15 h au Kirchberg: tout le monde y sera le bienvenu, comme le souligne leur grand guru Alexandre Hornbeck.