Si l'on vous dit "fashion" ou "design", vous penserez sans doute à Paris ou New York, mais pas vraiment à Luxembourg. Et pourtant...

De plus en plus de designers luxembourgeois se font connaître. Le Grand-Duché accueille d'ailleurs son dernier né en matière de marque: bluem, fondée par trois jeunes qui ont décidé de suivre leur vocation jusqu'au bout.

La première collection de bluem est de saison, puisqu'elle est constituée de t-shirts, mais surtout de pulls et de bonnets dans des tons simples et unis: noir, gris, blanc. Derrière le nom de la marque se cache un message fort, explique Amy Watson, créatrice, puisque bluem peut se lire comme une injonction à "s'épanouir".

Puisqu'il s'agit d'une première collection, le nombre de pièces produites est limité. 100 articles sont ainsi disponibles à la vente. Ils ont été commandés en Allemagne, les logos ont été imprimés par une petite entreprise et les étiquettes ont été cousues ... à la main.

Le lancement de la collection était la première étape pour l'équipe de bluem, mais les idées foisonnent déjà pour l'avenir, selon Adriel von Grüningen, manager de la marque.

Une affaire à suivre.