La ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg était à Berlin vendredi pour y rencontrer son homologue allemande, Svenja Schulze.

La politique énergétique était au coeur des discussions à Berlin ce vendredi, notamment les stratégies alternatives à l'énergie atomique. Selon la ministre luxembourgeoise, "au niveau de la sortie du nucléaire, nous avons été mis au courant des derniers développements en Allemagne. Nous sommes surtout tombés d'accord sur le fait qu'il était important de créer une alliance pour pouvoir résister à la pression mise par les autres pays européens comme la Belgique et la France, qui repoussent leurs échéances à plus tard."

Le glyphosate n'a pas non plus échappé aux discussions. L'Allemagne, dont le vote européen avait permis de prolonger l'utilisation de la substance, a changé de ligne et souhaite maintenant interdire les néonicotinoïdes (soupçonnés de jouer un rôle important dans la disparition des abeilles et des insectes) et trouver une solution de remplacement au glyphosate.