Sur le territoire de Mersch, 6 éoliennes devraient voir le jour d'ici à l'hiver 2020.

Des études environnementales sont encore en cours, mais le projet se concrétise de jour en jour. Deux éoliennes devraient être placées sur les bords ouest de l'Alzette, et les 4 autres seront montées au Rollengerbierg, un champ entre Lintgen et Fischbach.

C'est là que le bât blesse. Le bourgmestre de Fischbach, et à travers lui, sa commune, ne veut pas des éoliennes. Un avis négatif du conseil communal émis le 30 janvier dernier l'a exprimé clairement.

Le refus n'est pas tombé du ciel. Ce que la commune signale, c'est que le degré de nuisance(s) du projet de parc éolien n'est pas encore connu. Selon le bourgmestre, la construction et les machines pourraient nuire à son territoire de plusieurs manières:

  • Les éoliennes ne seront pas sur le terrain de la commune, mais elles seront si proches de Schoos que le transport des machines devra passer intégralement par le village - 480 convois exceptionnels en tout, ce qui ne réjouit pas la commune.
  • L'impact environnemental exact n'est pas connu, notamment l'effet des éoliennes sur les oiseaux et une sorte de chauve-souris qui habite dans les environs.

  • Enfin, les éoliennes se trouveraient sur la ligne de vol de l'aéroport de Findel, ce qui pose des questions de sécurité.

Fränk Daems, le bourgmestre de Fischbach.