EDF-CNPE a déclaré un événement significatif de sûreté à la centrale nucléaire de Cattenom. D'autres centrales sont concernées.

Des contrôles de tuyauteries situées dans les stations de pompage ont été effectués par EDF révélant un problème qui pourrait, en cas de séisme, signifier un risque d'inondation de la station de pompage.

Si cela devait arriver les deux circuits d'alimentation en eau du réacteur seraient rendus indisponibles. D'après EDF-CNPE, "les défauts à l’origine de cette déclaration n’ont eu aucun impact sur la sécurité des salariés ni sur l’environnement".

Les autres unités de production concernées sont: Belleville 1-2, Chinon B3-4, Cruas 1-4, Dampierre 1-2-3-4, Golfech 1-2, Nogent-sur-Seine 1-2, Saint-Laurent-des-Eaux B1-2.

RTL

Carte de greenpeace indiquant les centrales nucléaires implantées en France. / © Greenpeace

UN INCIDENT MERCREDI MATIN

Les pompiers sont intervenus à la centrale vers 10h00 mercredi matin suite à une odeur de chaud qui a été constatée "dans un local situé dans la partie nucléaire de l’unité de production n°3".

Ce seraient des travaux sur la toiture qui auraient été à l'origine de cette odeur. Ceux-ci ont été interrompus durant l'intervention des pompiers qui ont quitté le site aux alentours de 11h45.