Ce mercredi matin, le tram a effectué sa première sortie au Kirchberg, entre le centre de remisage et l'avenue J.F. Kennedy.

L'événement a eu lieu en présence du ministre des Infrastructures, François Bausch, de la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer, et de l'échevin aux Transports de la Ville de Luxembourg, Sam Tanson.

Au cours de la phase test, toutes les fonctionnalités de la rame ont été contrôlées. Depuis lundi, la partie supérieure de la ligne est déjà électrisée. Jusque fin octobre, le tram effectuera des sorties régulières pour des parcours tests. Puis dès novembre, il circulera dans des conditions normales, mais sans passagers.

Ce n'est qu'à partir du 10 décembre que les premiers passagers pourront embarquer à bord des rames.  

Première sortie du tram
Mercredi 12 juillet au Kirchberg.

Afin d'informer au mieux les piétons, les cyclistes et les automobilistes sur les modalités de fonctionnement du tram, Luxtram a lancé une campagne d'information sur le thème "Den Tram mécht seng éischt Schrëtt - Haalt är Aen an Oueren op!" - "Le tram fait ses premiers pas - Ouvrez grands vos yeux et vos oreilles !". Des panneaux seront disposés aux endroits stratégiques et des dépliants seront distribués.

PAS DE CONVENTION POUR LES EMPLOYÉS

Luxtram emploie actuellement une quarantaine de personnes. Elles seront 90 d'ici la fin de l'année, au moment du premier parcours officiel avec passagers. Et à moyen terme, la société comptera entre 250 et 300 collaborateurs.

Cependant, ces salariés ne sont toujours pas sous le régime d'une convention collective, a fait remarquer le syndicat Landesverband dans un communiqué. Par deux fois, l'organisation syndicale a invité la direction générale et le président du conseil d'administration à négocier une convention collective, mais sans succès jusqu'à présent.