La pétition 698 demande que la langue luxembourgeoise soit la première langue nationale et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a du succès.

Depuis sa mise en ligne le 12 septembre 2016, la pétition a récolté plus de 14.400 signatures. La barre des 4.500 signatures ayant été dépassée, un débat public aura donc lieu en présence de 6 pétitionnaires et du ministre concerné au sein de la Commission des Pétitions et de la commission sectorielle.

Ce débat sera retransmis par Chamber TV. Cependant, la réunion ne sera pas accessible au public.

Une question qui fâche
C'est, depuis longtemps, une question qui fâche au Grand-Duché. Certains pensent que l'usage de la langue luxembourgeoise est devenu superflu, d'autres sont d'avis qu'elle est un élément indispensable à l'identité nationale.

L'initiateur de la pétition veut, selon lui,  sauver la langue luxembourgeoise avant qu'elle ne disparaisse.

Concrètement, instaurer la langue luxembourgeoise en tant que langue nationale qu'est-ce-que cela signifie?  Et bien, la pétition exige que tous les documents administratifs, communication du gouvernement, décisions de justice soit rédigés en luxembourgeois.

Considérant que 46,7% des résidents au Luxembourg sont étrangers, le changement de la langue administrative ne semble pas être une mince affaire.

Reste à savoir si cette démarche débouchera sur un chamboulement complet du fonctionnement de l'administration et de la justice au Luxembourg.