Mardi après-midi, le Premier ministre Xavier Bettel fera une déclaration à la Chambre sur la sécurité nationale et le terrorisme avant un débat en plénière

Jeudi dernier, le ministre d'Etat a déjà présenté des mesures de sécurité adaptées pour le Luxembourg.

Ainsi des perquisitions pourront être menées 24 heures sur 24, une garde à vue pourra être prolongée de 24 à 48 heures et la police aura la possibilité de surveiller des conversations sur skype et par téléphone.

La police pourra aussi aller chercher des informations dans un ordinateur par l'introduction de chevaux de Troie. Les fonctionnaires pourront utiliser des pseudonymes pour les enquêtes. Enfin les cartes téléphoniques prépayées anonymes seront supprimées.

Ces mesures ont déjà entraîné des critiques...  Dans un communiqué, mardi matin, le Chaos Computer Club Luxembourg se dit choqué par ces annonces. L'introduction potentielle d'un cheval de Troie mettrait le Luxembourg au même niveau que l'Allemagne, l'Arabie saoudite, l'Ouganda ou l'Egypte.

Cela enterrerait complètement la place de Luxembourg en matière de TIC.