Plusieurs associations françaises de voyageurs, dont celle représentant ceux de la ligne Metz-Luxembourg, ont lancé une grève du billet.

Fatigue, stress, service dégradé... Une vingtaine d'associations, dont l'AVTERML, qui représente les usagers de la ligne Metz-Luxembourg, ont lancé ce jeudi une grève du billet. En cause, un "abonnement payé pour un service non-rendu".

En plus des retards répétés et des trains bondés, c'est la grève perlée de la SNCF, qui doit durer jusqu'au mois de juin, qui est la principale raison de ce mouvement. Les usagers sont "les premiers à subir la grève" écrit la Coordination Nationale des Collectifs et Associations d'Usagers du Train.

"Pour les usagers quotidiens, les déplacements domicile-travail sont devenus une source d’inquiétude, de stress, et impactent négativement leur vie professionnelle et personnelle" renchérit le communiqué. Désormais, les usagers participant arboreront badges et tickets "voyageur en grève".

En plus de vouloir replacer les usagers au coeur du débat, leur première demande concrète est le remboursement des abonnements payés pour ces trois mois de grève. Une pétition lancée sur le site Change.org rassemble près de 6.000 signatures.