Depuis quelques années, le Luxembourg a créé une prime pour l'achat d'une voiture électrique ou hybride rechargeable. Elle est accessible aux résidents et, sous certaines conditions, aux frontaliers.

Jusqu'à 8.000€. C'est le montant que la prime pour l'achat d'une voiture électrique peut atteindre au Luxembourg.

Pensée pour décarboner le parc automobile, la prime varie selon la motorisation. Dans le cas d'un véhicule 100% électrique, elle peut donc atteindre 8.000€.

Avec toutefois quelques conditions, dont la plus contraignante est de faire immatriculer le véhicule au Luxembourg.

Dans les cas d'un automobiliste résident du Grand-Duché, obtenir la prime sera assez simple puisque son véhicule sera forcément immatriculé avec une plaque luxembourgeoise. Il pourra ensuite faire la demande de prime, que ce soit après avoir conclu un achat ou avoir signé un contrat de location.

Malgré cette condition d'immatriculation, les frontaliers peuvent, dans certains cas, bénéficier de la prime pour l'achat d'un véhicule électrique. Car la prime est liée au véhicule, pas à son conducteur.

"Dans le cas d'un frontalier, le propriétaire du véhicule doit effectivement être installé au Luxembourg" pour que l'immatriculation luxembourgeoise soit possible, nous explique Adrien Reuter, responsable des ventes aux sociétés chez Bilia-Emond Luxembourg.

Ce qui peut sembler excluant pour un frontalier, mais d'autres options sont possibles. "Par exemple, la prime peut être demandée par un employeur dans le cadre d'une voiture de fonction ou via une société de leasing." Cet intermédiaire luxembourgeois devient alors propriétaire du véhicule, tandis que le frontalier en sera le conducteur. La prime sera ensuite répercutée sur la mensualité du véhicule et fera diminuer le montant à payer pour le conducteur.

Plus d'infos sur la prime et ses modalités d'octroi sur guichet public.

À lire également - Découvrez les avantages de passer à la voiture électrique

Retrouvez plus d'infos pratiques dans notre rubrique "Espace Frontaliers"