Qu'est-ce qu'un congé extraordinaire? Quand peut-on en demander? Quels motifs sont reconnus par la loi? Voici tout ce qu'il faut savoir à ce sujet.

Les congés, ce n'est pas seulement pour prendre des vacances. En effet, au Luxembourg, la loi prévoit ce que l'on appelle des congés extraordinaires. Ce sont des jours que l'on peut demander à son employeur dans différents cas de figure.

Les congés extraordinaires sont prévus pour permettre aux salariés de profiter des heureuses occasions (mariage, naissance, adoption) mais pas seulement. Dans certains cas, c'est également pour permettre à ceux-ci de se remettre d'un drame (décès d'un membre de la famille, d'un conjoint ou d'un enfant).

Pour en bénéficier, il faut souvent fournir une pièce justificative à votre employeur. Il faut également, à 2 exceptions près (naissance et adoption), que "le congé soit pris au moment où l'évènement donnant droit au congé se produit". La durée du congé varie évidemment en fonction de la nature de l'événement.

  • Mariage: 3 jours 
  • Déclaration de partenariat (PACS): 1 jour
  • Déménagement (une fois tous les 3 ans auprès du même employeur): 2 jours
  • Naissance d'un enfant: 10 jours
  • Adoption d'un enfant de moins de 16 ans: 10 jours
  • Décès d'un enfant mineur: 5 jours
  • Mariage d'un enfant: 1 jour
  • Décès du conjoint/partenaire: 3 jours
  • Décès d'un parent au 1er degré du salarié ou de son conjoint/ partenaire (parents, beaux-parents, enfants et beaux-enfants) : 3 jours 
  • Décès d'un parent ou d'un allié au 2ème degré du salarié ou de son conjoint/partenaire (grands-parents, petits-enfants, frères et sœurs, beaux-frères et belles-sœurs): 1 jour. 

BON À SAVOIR

Certains détails échappent parfois à la vigilance des salariés ou des employeurs. Voici donc une liste de huit choses qu'il faut savoir:

  1. Le congé extraordinaire ne peut pas être refusé par l'employeur
  2. Le salarié doit "expressément demander le congé à son employeur"
  3. Le salarié a droit au congé extraordinaire dès son entrée dans l'entreprise
  4. Le salarié peut bénéficier de plusieurs congés extraordinaires par an pour autant que cela soit justifié par des raisons personnelles
  5. Pendant le congé, l'employeur ne peut pas réduire la rémunération du salarié
  6. Si l'événement survient pendant une période de maladie du salarié, le congé extraordinaire est perdu
  7. Si l’événement survient pendant un congé ordinaire du salarié, celui-ci est interrompu et reprend au terme du congé extraordinaire. Le congé extraordinaire ne peut pas être reporté sur les congés ordinaires 
  8. Si l’événement survient un dimanche, un jour férié légal, un jour ouvrable chômé ou un jour de repos compensatoire, le congé extraordinaire est reporté au 1er jour ouvrable qui suit l’événement.

Plus de détails sur la page dédiée aux congés extraordinaires sur Guichet.lu et sur le FAQ de l'Inspection du travail et des mines.

Retrouvez plus d'infos pratiques dans notre nouvelle rubrique "Espace Frontaliers"