Au Luxembourg, la rémunération des travailleurs évolue en fonction du coût de la vie. C'est l'index. Voici nos explications.

L'index. Au Luxembourg, il est synonyme de hausse des salaires. Son fonctionnement est simple: lorsque l'inflation atteint 2,5% par rapport à la dernière indexation, les salaires, les traitements des fonctionnaires et les pensions sont automatiquement augmentés de 2,5%.

Le salaire social minimum et les aides sociales sont également adaptés. Tout comme les barèmes de prix de nombreux produits et services.

C'est le Statec (l'institut de statistiques luxembourgeois) qui calcule l'inflation dans le pays. Pour cela, il utilise un panier de biens et de services, et en mesure l'évolution des prix. L'index n'est pas appliqué de manière régulière, il dépend exclusivement du coût de la vie. À titre d'exemple, voici les dates des derniers index:

  • le 1er janvier 2017
  • le 1er août 2018
  • le 1er janvier 2020
  • le 1er octobre 2021
  • le 1er avril 2022

Un autre index aurait dû être déclenché à l'été 2022. Mais une réunion tripartite entre les partenaires sociaux et le gouvernement a débouché sur un accord pour le repousser au 1er avril 2023.

S'il est toujours très attendu, l'index a plusieurs défauts. En plus de renforcer les inégalités de revenus (car son effet est mathématiquement plus important sur les salaires élevés), il participe lui-même... à la hausse des prix.

Pour simuler l'effet de l'index sur votre salaire brut, vous pouvez utiliser cette calculatrice. Elle vous indiquera le montant de votre salaire avec une augmentation de 2,5%.

Retrouvez plus d'infos pratiques dans notre nouvelle rubrique "Espace Frontaliers"