La macabre découverte a été faite le 13 décembre dernier aux alentours du barrage d'Argancy, près de Metz par des employés de la centrale hydroélectrique.

Comme le relatent nos confrères du Républicain Lorrain, le cadavre retrouvé dans un sac poubelle est celui d'un homme d'une cinquantaine d'années originaire de Woippy. Le corps a été visiblement mutilé, selon les premiers éléments de l'enquête qui a été confiée aux gendarmes de la section de recherches de Metz.

La carte d'identité et d'autres effets personnels de la victime sont rapidement retrouvés près du lieu de l'endroit où le cadavre a été découvert. Il s'agit d'un homme originaire du Maroc en situation régulière en France, sans famille dans la région. La victime était inconnue des services de police. Il aurait été aperçu une dernière fois pendant la journée du 9 décembre. Une autopsie a été pratiquée mercredi dernier à l'Institut médico-légal de Nancy.

Le parquet de Metz a confirmé la découverte et précise que l'autopsie a décelé un "décès par mort violente". Toujours selon nos confrères français, une information judiciaire a été ouverte jeudi pour assassinat, recel de cadavre et atteinte à l'intégrité d'un cadavre.