La star du Paris SG, qui a prolongé jusqu'en 2025, va profiter d'un contrat XXL.

La saga autour du futur de Kylian Mbappé a pris fin samedi soir avant le début du match contre Metz (lors duquel Mbappé a marqué un triplé). Le président du PSG et l'international français se sont présentés sur une estrade au milieu de la pelouse du Parc des Princes pour annoncer à tous les supporters

.

Une décision mûrement réfléchie et surtout durement négociée. Après avoir mené des négociations avec le Real Madrid et le PSG, en même temps, afin de faire monter les enchères des deux côtés, Kylian Mbappé a obtenu ce qu'il voulait.

UN SALAIRE VERTIGINEUX

Selon les chiffres avancés par Eurosport Espagne, le natif de Bondy touchera une prime à la signature à hauteur de 300 millions d'euros pour signer son nouveau contrat.

Le salaire du Parisien a également été revu à la hausse, et pas qu'un peu. Jusqu'à maintenant, le plus gros salaire du club était la propriété de Neymar qui empoche environ 40 millions d'euros par an. Mbappé fait exploser ce score avec un nouveau salaire de 100 millions d'euros nets (!) par an.

Ces chiffres sont ceux qui reviennent le plus souvent dans différents médias, mais la chaîne Sky Sport avance que la prime à la signature serait de 100 millions de livres sterling (118 millions d'euros) tandis que le salaire serait d'un million par semaine, soit 52 millions par an.

"KYLIAN, C'EST PARIS"

En plus de recevoir de l'argent comme s'il en pleuvait, Mbappé a obtenu quelque chose de bien plus fort encore au sein de son club : du pouvoir (même si souvent argent et pouvoir vont de pair).

À 23 ans, l'international français aurait désormais les clés du club en main, si l'on en croit ce qui est avancé. Mbappé aurait un droit de regard sur le mercato ainsi que sur l'identité du directeur sportif du club.

Avec ce nouveau contrat, l'ancien joueur de Monaco devient le véritable patron du club (littéralement, puisqu'il pourra avoir une grosse influence sur qui est viré ou pas de l'équipe). Le PSG ne s'en cache même pas puisque dans le petit clip d'annonce, le club écrit "Kylian, c'est Paris".

Nous sommes entrés dans une nouvelle ère où les joueurs deviennent désormais plus importants que leur club.