Mené un set à zéro par le Français Ugo Humbert (26e mondial), Andy Murray (113e) a fait jouer son expérience pour s'imposer en trois manches(4-6,6-3, 6-2).

Le début de premier set était extrêmement serré et de haute volée, aucun des deux joueurs ne voulant céder. Le Tricolore de 23 ans a alors haussé le ton pour faire le break à 5-4. Il a ensuite gardé son avantage malgré deux balles de débreak pour enlever la première manche à sa troisième balle de set après 53 minutes de jeu.

Le deuxième set a été tout aussi disputé et Murray, ancien N.1 mondial et finaliste du tournoi mosellan en 2007, a fait la différence sur la fin même s'il a semblé parfois proche de l'abandon.

L'Ecossais de 34 ans a ensuite poursuivi sur le même rythme dans la manche décisive, menant rapidement 4-0. La réaction du Lorrain n'a été que timide et Murray a finalement conclu avec un 18e ace sur sa première balle de match, malgré les nombreuses possibilités de débreak du N.2 français, vainqueur du tournoi sur gazon de Halle cette saison.

"Je n'ai pas joué mon meilleur tennis mais battre un joueur classé 26e mondial, ça donne de la confiance. Gagner, c'est ce qui importe. (...) Evidemment si je peux bien jouer c'est mieux, mais ça ne m'intéresse pas de bien jouer et de perdre", a estimé Murray à l'issue du match

RTL

Le Britannique Andy Murray à l'US Open Flushing Meadows, le 30 août 2021 / © AFP/Archives

A l'US Open, l'Ecossais avait livré lors du premier tour une superbe bataille et avait fait trembler le N.3 mondial, Stefanos Tsitsipas, finalement vainqueur en cinq sets. Il avait ensuite ironisé sur les pauses prises par le Grec pour aller aux toilettes.

Mais la semaine dernière, Murray avait perdu dès le 2e tour du Challenger de Rennes face au 158e joueur mondial, le Russe Roman Safiullin.

"J'ai souvent laissé passer ma chance lors de mes derniers matches. Je sais que je n'ai pas joué à mon meilleur niveau dernièrement, mais mon corps va bien", a souligné celui qui a longtemps souffert de problèmes récurrents à la hanche.

Mercredi aux Arènes de Metz, Murray sera opposé au Canadien Vasek Pospisil (66e), tombeur du Français Grégoire Barrère, pour une place en quart de finale.