L'Italie s'est imposée aux tirs au but contre l'Angleterre pour remporter l'Euro. Lors de cette séance, plusieurs choix du coach sont remis en cause.

Premièrement, Gareth Southgate a décidé de faire rentrer Marcus Rashford et Jadon Sancho une minute avant la fin de la prolongation, dans le but qu'ils puissent tirer lors des tirs au but à venir. Malheureusement pour eux, aucun des deux n'a réussi à mettre le ballon au fond. Rashford (23 ans) a placé son ballon sur le poteau alors que Sancho (21 ans) voyait son tir repoussé par le gardien Italien.

Le cinquième tireur anglais était le jeune Bukayo Saka, 19 ans, lui aussi entré en cours de match et lui non plus n'a pas réussi à convertir son tir au but.

Le presse anglaise, en chasse aux responsables depuis ce matin, a pointé du doigt le fait que ce soient trois très jeunes joueurs qui aient dû tirer et pas des joueurs plus âgés et expérimentés.

"Si vous êtes Sterling ou Grealish, vous ne pouvez pas vous asseoir là et demander à un jeune enfant d'aller chercher un penalty devant vous" titre Sky Sport dans un de ses articles. Jack Grealish a répondu à cette attaque en affirmant qu'il avait fait part de sa volonté de tirer.

"J'ai dit que je voulais en prendre un! Le sélectionneur a pris tellement de bonnes décisions tout au long de ce tournoi et il l'a fait ce soir ! Mais je ne laisserai pas les gens dire que je ne voulais pas prendre un peno quand j'ai dit que je le ferai…" a ainsi tweeté le joueur d'Aston Villa.

Critiqué, Gareth Southgate a annoncé vouloir prendre du temps pour se reposer et que la question de sa prolongation à la tête de l'équipe n'était pas à évaluer maintenant.