Ce mardi 12 mars, la police est intervenue en urgence chez R. Kelly suite à un appel alarmiste.

D'après la personne qui a prévenu les secours, le chanteur R. Kelly aurait passé un "pacte de suicide" avec les femmes qui partagent sa vie au cas où les choses tourneraient mal. Vu son actualité, la police est donc intervenue rapidement.

Le chanteur américain est en effet mis en examen pour

, dont trois étaient mineures au moment des faits. De nouvelles sex-tapes viennent d'être remises à la police. Elles montreraient le chanteur avoir des rapports sexuels avec une mineure de 13 ans. R. Kelly vient aussi de passer quelques jours en prison pour

qu'il doit verser à son ex-femme et leurs trois enfants.

Sur place, la police a pu constater que le chanteur allait bien. "La police a fait une vérification pour s'assurer que tout allait bien et cet incident n'a rien de sérieux", a déclaré la police de Chicago dans un communiqué envoyé au site People.

L'affaire a rendu furieux l'avocat de R. Kelly. "C'est choquant que qui que ce soit puisse apporter la moindre crédibilité à tout ça", a-t-il expliqué. Pourtant, une des accusatrices du chanteur avait déjà parlé de ce "pacte de suicide". C'était dans le documentaire "Surviving R. Kelly". Lizzette Martinez y racontait que le chanteur passait ce pacte avec celles qui entrent dans sa vie.