À partir de ce jeudi, plus de 130 œuvres seront exposées en permanence dans un musée de la capitale, situé rue de Laeken, consacré au célèbre "street artist" Banksy, connu pour le regard critique qu'il pose sur la société à travers ses dessins.

Précédemment, au même emplacement, certaines œuvres de l'artiste étaient affichées à l'exposition "The World of Banksy", ce qui avait permis au public belge de découvrir différentes réalisations de l'artiste. L'exposition lui consacre à présent un emplacement permanent qui devient donc le musée Banksy. Parmi les œuvres exposées, on retrouve ses réalisations les plus célèbres et d'autres un peu moins connues du grand public.

Les visiteurs pourront notamment découvrir certaines de ses œuvres les plus récentes comme celles réalisées en Ukraine au mois de novembre avec entre autres : "la gymnaste", "la femme à l'extincteur" ou encore "le combat de judo". Pour reproduire ces œuvres, ce sont notamment des sérigraphies qui ont été réalisées, mais également des reproductions du travail de l'artiste britannique par d'autres "street-artistes" de renommée internationale.

"Nous voulons mettre en évidence l'engagement politique de l'artiste, avec une vraie vocation à la réflexion et à l'échange", souligne Hazis Vardar du Musée Banksy. Pour ce faire, les visiteurs pourront entre autres s'immiscer dans une des œuvres de l'artiste : le "Walled Off Hotel", une reproduction de l'hôtel de Bethléem qui surplombe le mur qui sépare Israël et la Palestine, une des nombreuses problématiques mondiales auxquelles l'artiste a consacré ses œuvres. Certaines réalisations présentes aux musées sont également des œuvres de Banksy qui n'existent plus aujourd'hui, car effacées ou détruites.