Le ministère de l’Économie a organisé vendredi une conférence de presse au Fonds Kirchberg au sujet du pavillon luxembourgeois à l'Exposition universelle.

Le Luxembourg fera partie de l'Exposition universelle au Japon en 2025. Elle aura lieu entre le 13 avril et le 13 octobre sur l'île artificielle de Yumeshima. 150 pays y participent et l'exposition est organisée sous le slogan "Développer la société de demain - planifier notre vie de demain".
 
12 projets ont été créés après l'appel du ministère de l’Économie. Vendredi après-midi Franz Fayot a annoncé le projet retenu pour représenter le Luxembourg. Il s'agit du bureau d'architectes "SteinmetzMeyer" en collaboration avec le scénographe "Jangled Nerves". Ce bureau avec ses 25 employés était notamment responsable de la conception de l'ascenseur panoramique du Pfaffenthal.

Le cabinet d'architectes a donc créé le projet "Doki-Doki Lux - The Luxembourg Multiverse". Doki-Doki vient du japonais et désigne aussi bien le son des battements de cœur que certaines émotions. Le mot "multiverse" a été choisi car d'après l'architecte, il représente le mieux le Luxembourg: un pays universel, unique, individuel, sans frontières, ouvert et uni.

À Osaka le pavillon luxembourgeois sera partagé en trois salles d'expositions:

  • Une salle interactive appelée "Luxembourg World Lab"

  • Une salle pour la communication et les discussions entre les visiteurs

  • Une salle immersive, une expérience à 360° avec des projections vidéo

La prochaine étape aura déjà lieu la semaine prochaine avec la création officielle du GIE Luxembourg@Expo2025Osaka. André Hansen, le commissaire luxembourgeois pour l'exposition à Osaka a dévoilé lors de la présentation le budget alloué au projet. Ce sont entre 12 et 32 millions d'euros qui ont été accordés pour la construction du pavillon. Les premières préparations ont d'ores et déjà commencé à Osaka.

Par ailleurs, 12 projets sont exposés au Fonds Kirchberg du lundi au vendredi entre 8h et midi et 13h et 15h jusqu'au 24 juin.