Elle avait déjà son étoile sur Hollywood Boulevard, elle a désormais son jardin à Bruxelles. Un square au nom d'Audrey Hepburn a été inauguré mercredi dans la capitale belge, près de la maison où elle est née en 1929.

A l'entrée du "Jardin Audrey Hepburn", le passant est désormais accueilli par un petit buste en bronze à son effigie, le même que celui déjà installé dans les années 1990 à Arnhem (Pays-Bas), fief de sa famille maternelle.

RTL

Le fils d'Audrey Hepburn, Sean Hepburn Ferrer, pose à côté du buste de sa mère dans le square qui porte désormais le nom de la star à Bruxelles, le 4 mai 2022 / © AFP

"Il y a maintenant deux bustes d'elle dans les deux villes où elle a passé son enfance", a expliqué son fils Sean Hepburn Ferrer, présent pour l'inauguration. Elle était organisée le jour même où la star disparue en 1993 aurait eu 93 ans.

Actrice oscarisée à 23 ans pour son rôle dans "Vacances romaines", icône mondiale de la mode (elle fut une égérie de Givenchy), Audrey Hepburn -- de son vrai nom Audrey Ruston -- a vu le jour le 4 mai 1929, au 48 de la rue Keyenveld, dans la commune bruxelloise d'Ixelles.

Elle est née d'une mère issue de l'aristocratie néerlandaise et d'un père britannique qui travaillait alors pour la filiale belge de la Banque d'Angleterre.

La future star a vécu à Bruxelles les "cinq-six" premières années de sa vie, jusqu'à ce que son père quitte la famille, qui s'est alors établie à Arnhem durant la guerre, a raconté à l'AFP Sean Hepburn Ferrer, le fils qu'elle a eu en 1960 avec l'acteur américain Mel Ferrer.

Ce producteur de cinéma, qui vit en Italie, a dit l'importance qu'a eue pour sa mère son rôle d'ambassadrice de l'Unicef au cours des dernières années de sa vie (1988-93).

Il a vu "un symbole" dans le fait que désormais, elle "veille sur des enfants qui jouent" dans un square, à quelques centaines de mètres de sa maison natale.

La sculpture en bronze a été réalisée par l'artiste néerlandais Kees Verkade après le décès d'Audrey Hepburn, à la demande de sa famille.

L'actrice au visage pétillant a enchaîné les succès dans les années 1950 et 1960 à Hollywood, avec des films comme "Vacances romaines", "Drôle de frimousse", "Diamants sur canapé" ou "My Fair Lady".