Après plus d'une année de frustration des artistes, comme du public, c'est à nouveau l'été sur la scène musicale. Même si les mesures sanitaires compliquent la donne, l'offre est étoffée. Nous avons sélectionné les bons tuyaux de toute la Grande Région. On commence par ceux... du Luxembourg.

Sting, Alicia Keys ou Black Puma à la Rockhal, Tom Jones à neimënster... de nombreux concerts prévus en cet été 2021 au Luxembourg ont été reportés ou tout simplement annulés.

Mais malgré la pandémie, les jauges qui limiteront encore bien l'ampleur populaire des événements et grâce au pass sanitaire CovidCheck qui permet même de se balader sans masque, l'été musical s'annonce bien... animé au Luxembourg.

Chaque ville, chaque salle a trouvé une parade et adapté sa programmation à la situation. Jouant au maximum la carte du plein air mais aussi de nouvelles collaborations pour s'adapter aux circonstances imposées. Que ce soit sur la terrasse du Rockhalcafé, dans la cour de l'Abbaye d'Echternach ou au Parc central du Kirchberg, la musique vivante, sans écran interposé, va regagner assurément une partie du terrain perdu pour cause de Covid.

Pour le plus grand plaisirs des oreilles, des yeux et des cœurs qui battent aux rythmes des musiques... partagées. Voici les bons tuyaux pour des moments de rencontres dont on mesurera plus que jamais la portée.

LES SALLES FONT LEURS SHOWS HORS LES MURS

C'est la constante des programmations musicales de cet été 2021 qui reste, malgré le rayon de soleil d'une pandémie "maîtrisée", soumis à l'épée de Damoclès d'une 4e vague: les grandes salles et centres culturels ont trouvé d'autres terrains de jeu que leurs propres mûrs pour permettre aux artistes d'exister.

L'Atelier exporte ses têtes d'affiche au Parc thermal de Mondorf-les-Bains (concert de Selah Sue le 24 juillet), dans la Cour de l'abbaye d'Echternach (Pour ses "Echterlive Days" dont le premier est programmé le 16 juillet) ou encore à l'Amphithéâtre du Parc central au Kirchberg, juste derrière La Coque, où une série de concerts baptisée "Pond Eclectic" est prévue début septembre. Jusqu'à 300 personnes y seront accueillies.

RTL

Rockhal et Rocklab jouent tout ce mois de juillet à domicile. Ils jouent la carte des sessions live diffusées sur internet et innovent dans leur propre "jardin" en proposant le week-end des 17 et 18 juillet le premier "Rockhal Garden". Une formule "pop-up" culturelle urbaine qui se déroulera sur la terrasse du Rockhalcafé et sous les étoiles et lampions. Avec deux heures de présence de Bertleby Delicate et d'Edsun. Mais c'est "sold out".

BIG BANG FESTIVAL POUR LES PLUS JEUNES

C'est une "première" au Luxembourg. Ces 4 et 5 juillet, le "Big Bang", festival de musique, destiné au jeune public et aux familles, aura lieu sur le parvis, dans le jardin du cloître et dans la salle Krieps du Centre culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster à Luxembourg-Ville. Comme 19 grands centres culturels en Europe et au Canada, neimënster propose pour la première fois ce week-end au Luxembourg un programme de concerts et d'installations sonores captivantes.

LUXEMBOURG CITY PROPOSE UN SUMMER MUSICAL

"La sécurité sera garantie grâce à la mise en place du CovidCheck", rassure d'emblée le centre culturel neimënster, acteur de premier plan de la programmation musicale du dense "Summer in the City" qui vient de démarrer à Luxembourg-Ville.

Durant tout le mois de juillet, la musique en tous genres (world music, jazz, blues night, hip-hop, contemporaine,... ) s'élèvera du Parc Mansfeld et de la cour de l'abbaye de Neumünster. Pour sûr, cette édition 2021 est "un retour à la normale", promet neimënster qui propose des spectacles pour mélomanes mais aussi pour un public beaucoup plus familial.

Le "festival Bock op...méi intim" propose des concerts en plein air avec la série "Forward", des cartes blanches qui proposent une sélection d’artistes qui montent en collaboration avec plusieurs collectifs mais aussi du théâtre, des expositions et des rencontres avec Álvaro Marzán, l'artiste en résidence.

LES CONCERTS DE LA KUFA... EN TERRASSE 

Hormis le "CovidCheck concert" des Luxembourgeois de Mutiny on the Bounty (16 juillet) qui se déroulera en intérieur pour marquer le grand retour sur la scène eschoise, la Kulturfabrik propose une belle série de concerts et d'animations en tous genres (visite guidée sur l'art urbain, week-end cinéma,... ) jusque début août.

Une programmation éclectique réhaussée par une "braderie urbaine" (samedi 3 juillet) avec marché de créateurs pas comme les autres, des concerts, une roller disco party, un DJ set, etc. et des soirées au "Kufa Summer Bar" qui promettent d'être agitées. Avec les prestations de Ze Eduardo (2 juillet), le groupe suisse Alois (7 juillet) ou encore des Berlinois de Jealous (22 juillet) notamment.

"SUMMER CONCERTS OPEN AIR" À ECHTERNACH

Place historique d'Echternach, la Cour de l'abbaye servira de cadre idéal à toute une programmation de concerts au grand air durant une grande partie de l'été. Du 16 juillet au 7 août, les "Echternach Summer concerts" vont permettre de voyager des Lunes d'Uranus (et de penser aux victimes du Covid) jusqu'au monde de Max Mutzke ("Wunschlos Süchtig").

Provoquée par les circonstances du Covid, la série d'affiches (où il y en a pour tous les goûts) résulte d'une collaboration inédite entre le Trifolion du cru, l'Atelier et e-Lake Festival... qui n'a pas lieu au bord du lac cette fois.

"Nous pouvons accueillir jusqu'à 600 personnes au maximum" dans la Cour de l'abbaye mais force est de constater que "les gens attendent jusqu'à la dernière minute pour acheter les tickets. Il reste une certaine crainte"... de voir la soirée annulée, confie Nadine Frank, chargée notamment de la billetterie au centre culturel et touristique Trifolion Echternach.

LE FESTIVAL DE WILTZ AU JARDIN

Que ce soit les Gipsy Kings, le groupe suédois Mando Dia ou Passenger, les têtes d'affiche ont déjà, Covid oblige, fixé une nouvelle date pour 2022 (les billets achetés restent valables) mais le Festival de Wiltz est bien relancé depuis fin juin et fera vibrer jusque fin juillet les fans de musique en tous genres. Dans le Jardin de Wiltz ou l'Amphithéâtre, la programmation éclectique du festival va des compositions de bandes originales de jeux vidéo de Pol Belardi (samedi 3 juillet) au cabaret français d'Adrienne Haan en passant par les récits musicaux folk et électro de Bartleby Delicate. Encore lui.

RTL

À LIRE ÉGALEMENT : ENFIN LE RETOUR DE SPECTACLES ! LA LORRAINE ROUVRE SES SCÈNES D'ÉTÉ

À LIRE ÉGALEMENT : ARLON EN FOLIES, REPRISES À TRÈVES