L'humoriste français jouera son nouveau spectacle le premier mars à la salle de l’Aalt Stadhaus à Differdange.

La crise sanitaire ne fait plus rire les humoristes. Depuis le 13 mars dernier et l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes en France à cause de l’épidémie de coronavirus, tous les artistes ont dû baisser le rideau. Comme la plupart de ses collègues, Vérino est en manque de scène et de public. Il a donc décidé de "télétravailler" en remplaçant la scène par une présence accrue sur les réseaux sociaux. Et il annonce clairement la couleur: "On peut plus jouer en France? Alors on s’casse !!"

Vérino a lancé son nouveau spectacle, baptisé "Focus", le 14 octobre 2020 à la Nouvelle Ève à Paris. Mais la pandémie est passée par là, et de couvre-feu en confinement, le spectacle n'a pu avoir lieu que durant… 3 jours! 
C'est donc un véritable bol d'air que de retrouver, même avec une jauge réduite, du public. Et ça ne se fera pas en France, mais au Luxembourg, à Differdange, le lundi 1er mars. Inutile de chercher des places, la salle de spectacle de l’Aalt Stadhaus affiche complet.

Vérino est originaire de Nancy. Il est vraiment une valeur montante de l'humour français et a déjà participé à de nombreux festivals d'humour comme "Juste Pour Rire" à Montréal, le Festival du rire de Montreux en Suisse, ou le Festival d'humour de Paris... Il fait également les premières parties de Franck Dubosc à l'Olympia et au Zénith de Paris. Mais il s'est vraiment fait connaitre du grand-public sur France 2 dans l’émission "On n'demande qu'à en rire".

Son style mêle intelligence, bienveillance, sincérité et dérision.  L’humoriste sait se montrer cinglant, n’hésitant pas à aller sur le terrain de l’humour noir.