Une fillette jouant du hula hoop avec un pneu de vélo, c'est donc bien la nouvelle œuvre signée Banksy qui a confirmé la rumeur sur Instagram.

En postant une photo de l'oeuvre sur son compte Instagram, l'artiste a mis fin aux spéculations sur sa paternité, qui allaient bon train depuis son apparition mardi sur le mur de briques rouges dans cette ville du centre de l'Angleterre.

Devant le pochoir en noir et blanc, un vélo usé avec un pneu manquant a été attaché à un poteau, qui ne s'y trouvait pas avant l'oeuvre murale, selon la gérante du salon de coiffure, Surinder Kaur, 42 ans.

"Tout le monde est très excité, et beaucoup, beaucoup de gens viennent voir le dessin", a-t-elle raconté à l'agence britannique Press Association.

"Malheureusement, je ne possède pas ce bien immobilier, je le loue", a-t-elle ajouté, alors que les œuvres de l'artiste de street art originaire de Bristol atteignent parfois des millions aux enchères.

Selon elle, les autorités locales ont recouvert l’œuvre d'un film plastique transparent pour la protéger.