Une sélection de culture et de loisirs pour toute la famille et pour tous les goûts.

ROBERT(S)

Alors que l’urgence climatique est au cœur de l’actualité, on peut se réjouir du spectacle Robert(s), aussi hybride qu’ingénieux, dont le thème central est l’écologie. Les FreReBri(des) — jeune compagnie luxembourgeoise bien connue pour ses spectacles décalés et interactifs — ont relevé le défi: créer une pièce avec la plus basse empreinte carbone possible.

Robert(s) explore la compétition croissante autour de ressources et de terres habitables, les débats incessants entre les réformistes et les révolutionnaires, les contre-vérités financées par les tenants du capitalisme productiviste ainsi que la parole libérée d’une assemblée imaginant le monde de demain.

Juché sur des vélos, le public contribuera activement et physiquement à "l’éclairage" de ce spectacle mosaïque. Car dans ce monde comme sur scène, l’issue de la crise climatique dépendra des choix collectifs.

Le Robert est une unité fictive qui mesure l’énergie produite par un.e athlète de haut niveau pédalant de toutes ses forces. Un.e Luxembourgeois.e moyen.ne nécessiterait l’équivalent de 500 "Robert(s)", suant jour et nuit, pour couvrir sa consommation électrique actuelle.

Le 11 janvier à 20h et le 12 janvier à 17h au Aalt Stadhaus Differdange. Ensuite au Kulturhaus Niederanven et au Kinneksbond, Centre Culturel Mamer.

LAC DES CYGNES

Le Ballet du Festival de Saint-Pétersbourg présente une féerie de beauté, d'élégance et de grâce. Une œuvre d'art parfaite accompagnée par l'orchestre en direct: le plus célèbres des ballets classique: Le lac des Cygnes de Pyotr Ilyich Tchaikovsky.

Le conte de fées romantique sur le jeune prince Siegfried, qui tombe amoureux de la princesse cygne Odetta et veut la libérer de la magie maléfique du duc Rotbart, est une histoire sur le pouvoir du véritable amour.

Cette pièce de ballet appartient au répertoire standard de toutes les grandes compagnies. En particulier, l'Allegro Moderato des danses cygnes de l'acte 2 fait l'objet d'innombrables parodies dans la chorégraphie de Lew Ivanov et est donc connu bien au-delà du public intéressé par le ballet sous le nom de "Danse des quatre petits cygnes".

Le 12 janvier à 20h à la Rockhal.

DEUX DOSES D'IMPRO

Si vous aimez l'impro, vous serez servis ce week-end avec deux spectacles.
"Eric Ledoc" sera de retour pour la première soirée 100% IMPRO au Théâtre Le 10. Le comédien d'impro le plus déjanté du Grand Est ouvrira la saison 2020. Deux duos du feu de dieu vont pendant 2 heures vous emmener au bout du rire, de la folie et d'histoires 100% avec les mots et propositions du public reçus en direct.

Le 11 janvier à 20h au Théâtre le 10 à uxembourg

Si vous préférez la compétition, c'est le Match Luxembourg-France qu'il faut aller voir. Le GIPL a le plaisir d'accueillir l'équipe gagnante de la dernière coupe du monde, l'équipe de France!
Le 11 janvier à 20h au Tramsschapp à Luxembourg.

DERNIERS JOURS POUR VOIR REBECCA HORN

L'exposition Rebecca Horn. Théâtre des métamorphoses au Centre Pompidou-Metz met en lumière le riche éventail de formes d’expression déployées par l’artiste. Suite à une maladie pulmonaire, Rebecca Horn fait du corps le matériau privilégié de son œuvre. À travers son goût pour les associations paradoxales, elle met inlassablement en scène les antagonismes qui sous-tendent nos vies: sujet et objet, corps et machine, humain et animal, désir et violence, force et infirmité, harmonie et désordre. Le vivant et l’inerte apparaissent transfigurés, l'objet est doué d'âme, l'individu est caractérisé par sa fragilité physique et sa capacité à se réinventer. De là naît l’inquiétante étrangeté de son œuvre.

Rebecca Horn perpétue de manière unique des thèmes légués par la mythologie et les contes, tels que la métamorphose en créature mythique ou hybride, la vie secrète du monde des objets, les secrets de l’alchimie ou les fantasmes de corps-automates. Elle fait résonner ces thèmes fondateurs, qui ont peuplé de nombreux courants de l’histoire de l’art tels que le maniérisme ou le surréalisme avec l’histoire contemporaine.

Ses films sont sous-tendus par une énergie libératrice et anarchique où la poésie et l’humour désamorcent souvent la violence latente. Ils s’attachent d’abord à documenter ses performances intimistes et corporelles, puis s’affranchissent progressivement pour devenir l’arène privilégiée où les sculptures mécanisées et les acteurs sont engagés dans des récits tout à la fois tragi-comiques ou surréels.

Jusqu'au 13 janvier au Centre Pompidou de Metz.

CHAPERLIPOPETTE

Un spectacle écologique plein de fantaisie sur l'univers des chats et l'importance de l'eau. Humour, chanson, poésie et pattes de velours sont au programme de ce nouveau spectacle de Julien Sigalas pour les 3 à 10 ans.

Le monde des chats est en ébullition. Une nouvelle grave et inquiétante vient d'arriver aux oreilles des habitants du village. L'eau qui arrive à la fontaine est polluée et les chats ne pourront bientôt plus rien boire. Il parait que la fée qui garde la source magique a été capturée. C'est tout l'écosystème du monde des chats qui est en jeu. Chacha, le chat courageux, part à l'aventure. Il ne s'attendait sans doute pas, en chemin, à rencontrer autant de chats farfelus...

Les 11 et 12 janvier à 15 h à la Comédie de Metz.