L'affiche du festival eschois se remplit progressivement. De nouveaux noms sont annoncés.

Le week-end du 13 juin 2020, le parc du Galgebierg à Esch-sur-Alzette sera le théâtre de la première édition des Francofolies. Plusieurs grands noms ont déjà été annoncés comme Véronique Sanson, Izïa ou Arno.

La programmation s'étoffe de nouveaux noms et confirme son éclectisme en invitant une pointure du rap français, Nekfeu (le 13 juin), aussi bien que l'électron libre de la chanson, Philippe Katerine (le 14).

Nekfeu s'est fait connaître au sein des groupes 1995 et S-Crew. Il fait également partie du collectif l'Entourage. Il reçoit, en février 2016, une Victoire de la Musique dans la catégorie "Album de musiques urbaines". Son album Les Étoiles vagabondes, sorti au début de l'été, a été disque de platine et a donné lieu à un documentaire. Il continue à faire ce qu'il fait le mieux: des acrobaties vocales, des textes très travaillés, des images fortes.

De son côté Philippe Katerine cultive l'art d'être libre et inclassable. Son nouvel et 10e album Confessions comprend 18 titres plus absurdes et drôles les uns que les autres. Il livre une série de collaborations pointues et audacieuses que ce soit avec Lomepal, Angèle, Chilly Gonzales, Gérard Depardieu, Camille, Dominique A ou Oxmo Puccino. Au fil du temps, il a su imposer son étrange personnage sans rien perdre de ses élans dadaïstes.

Tout en jouant la carte de la diversité, les programmateurs ouvrent largement les scènes au rap. On ajoute encore au programme de samedi Kikesa, jeune rappeur de Nancy au sens aigu de l'autodérision et Roxaane, une nouvelle venue dans l'univers du rap de 18 ans à peine.

La vente des billets a commencé sur le site.