Une sélection de culture et de loisirs pour toute la famille et pour tous les goûts.

C'EST LE BAZAR

Organisé par l’association du Bazar International de Luxembourg asbl, cet événement effectue depuis plus de 58 ans de la récolte de fonds dans une ambiance chaleureuse et de multiculturalisme: plus de 70 stands représentés par des bénévoles d’une soixantaine de pays différents s’engagent à vendre les produits typiques de leurs pays pour financer les projets sociaux et humanitaires du Bazar International.

1.500 bénévoles sont mobilisés et plus de 25.000 visiteurs sont attendus. L'année dernière, 600.000 euros ont été ainsi récoltés qui vont à des projets caritatifs aussi variés que la lutte contre la prostitution enfantine en Asie, la transformation d'eaux pluviales au Bénin, l'aide aux sans-abris au Luxembourg, la formation de chiens d'aveugles en Croatie ou le financement d’un programme de prévention de suicide des jeunes en Islande.

Les 30 novembre et 1er décembre à LuxExpo.

LA DANSE DU CIGARE

En 2015, Carlos Acosta, l’une des plus grandes Étoiles internationales de sa génération, fonde à la Havane la compagnie de danse Acosta Danza avec de jeunes talents cubains. Proposant un répertoire du néo-classique au contemporain, il souhaite avant tout rendre hommage à la grande richesse de la culture cubaine. Pour sa venue à Luxembourg, Acosta Danza propose un programme de quatre chorégraphies très différentes, offrant un bel éventail de la virtuosité et de la diversité de la compagnie.

Ce programme, dans lequel Acosta lui-même fait une apparition, comprend une nouvelle création, Satori, du chorégraphe cubain Raúl Reinoso; un duo d’une rare élégance, Mermaid, de Sidi Larbi Cherkaoui, l’histoire d’une sirène échouée qui fait ses premiers pas; Paysage, Soudain, la nuit du chorégraphe suédois visionnaire Pontus Lidberg, qui est une célébration de la jeunesse entre le crépuscule et l’aube; et Rooster de Christopher Bruce, un vibrant hommage à la musique des années 60 et 70.

Le 29 et le 30 novembre au Grand Théâtre de la ville de Luxembourg.

UN MUSÉE MOBILISÉ

À l'occasion de l'exposition David Wojnarowicz, Mudam accueille un week-end d'événements spéciaux dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

Projection des films "Don’t forget to remember: Aids Activism Then & Now", un projet Mudam Publics avec le réalisateur Jean-Claude Schlim et les élèves de 2e du Lycée Classique de Diekirch et du Lycée Nic Biver.

"Life with Stigma", une discussion avec Jeff Mannes, sociologue et expert en études de genre à Berlin. Projection du film "House of Boys" (2008) de Jean-Claude Schlim et rencontre avec le réalisateur.

Présentation de "Objectif 90-90-90" par Marc Angel, député et ambassadeur ONUSIDA.

Conférence de Daouda Diouf, Directeur ENDA Santé et membre du «Civil Society Institute for HIV and Health in West and Central Africa» au Sénégal.

Projection du documentaire "Listen" (2017) de Jacques Molitor et rencontre avec le réalisateur.

Le 30 novembre et 1er décembre au Mudam.

TRANSE TRIBALE

Depuis près de vingt ans, les membres d'Hilight Tribe parcourent la planète en passant un message de paix et d'unité. Avec plus de 750 concerts à leur actif, huit albums et un public qui les attend à chaque port, "la Tribe" jouit d'un succès international.

Explorateurs d'un monde sans frontières, ces cinq musiciens nous invitent au voyage avec leur natural trance, véritable pont entre la musique tribale et le son de demain.

Le 30 novembre à 20 h à la BAM de Metz

LA FERME SUR SCENE

Un truc de fou! Du jamais vu... 10 semi-remorques sur les routes, reconstitution de toute la ferme en taille réelle, un écran géant, huit comédiens, des animaux, des véhicules de dingue, des machineries à la Bodin’s, des effets spéciaux...

Ou l’irrésistible succès des Bodin’s Grandeur Nature. En faisant le pari en 2015 de reconstituer dans les Zénith et autres grandes salles le désopilant spectacle qu’ils jouaient dans leur ferme de Touraine en été, les Bodin’s n’imaginaient pas qu’ils partaient pour une tournée de plus de 5 ans et qui dépassera 1,2 million de spectateurs.

Ce phénomène burlesque créé par Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet est du jamais vu. Sur les routes, c’est un convoi de plus de 10 semi-remorques, dans les salles c’est dans le décor hors norme d’une ferme reconstituée grandeur nature que nous retrouvons Maria Bodin (Vincent Dubois), une vieille fermière roublarde et autoritaire de 87 ans et son fils Christian (Jean-Christian Fraiscinet), vieux garçon débonnaire et naïf, donnant la réplique à 6 autres comédiens. Y vivent également chien, poules, coq, lapins, chèvres, âne et cochon.... Au rendez-vous, machines infernales, effets spéciaux, eau, feu, flammes, odeurs....

C’est un phénomène qui dure, qui dure... capable de faire basculer dans le rire les plus sceptiques.

Les 29, 30 novembre et 1er décembre au Galaxie d'Amnéville.