C'est à travers le succès rencontré par des séries comme Sailor Moon ou Mila, que les dessins animés japonais se sont établis dans les années 90 en Europe.

L'exposition "Manga Made in Luxembourg" qui se déroule en ce moment dans l'Aalt Stadhaus à Differdange, prouve qu'il y a aussi des artistes au Luxembourg qui maîtrisent l'art du manga.

"J'adore dessiner des personnages féminins parce que cela me permet de les parer avec des beaux vêtements."

Sabrina Kaufmann, une artiste indépendante, associe dans sa création artistique sa passion pour la mode à sa fascination pour les personnages mangas aux yeux de biche. Les nombreux petits détails qu'elle leur attribue permettent de souligner l'individualité de ses personnages. L'artiste décrit leur style comme étant féminin et élégant.

"Il faut toujours essayer de savoir ce qui se passe dans le monde."

Kumiyo est une illustratrice japonaise qui vit au Luxembourg depuis 2015. Elle a découvert très tôt sa passion et son talent pour le dessin. Parfois en noir et blanc et en filigrane, tantôt contrasté et expressif, l'artiste n'hésite pas à jongler avec des styles différents. Elle aime s'inspirer de la vie quotidienne pour raconter des histoires fantastiques dans ses oeuvres, mais son thème préféré c'est avant tout le thème de l'amour.

"Beaucoup d'éléments fantastiques, un peu de Moyen Âge, des choses un peu plus modernes, ..."

Ce sont les histoires fantastiques qui dominent dans le monde manga et coloré de Claudio Valentino. L'artiste s'intéresse à tout ce qui se joue dans un autre monde.

Des artistes parmis tant d'autres que vous pouvez découvrir jusqu'au 27 avril à Differdange dans l'Aalt Stadhaus. Des ateliers spéciaux seront proposés le 20 et le 25 avril pour tous ceux qui veulent apprendre à créer leur propre histoire manga.