Dans les grands festivals, les films d’animation sont plutôt rares. À Toronto, l'ouvreuse a découvert "Abominable", un film admirable qui, selon Madame, mérite 5 étoiles. Hélas, trois fois hélas…

En Belgique donc au Luxembourg,  est distribué par la société d’origine japonaise Sony. Or, Sony a la très fâcheuse habitude – du moins au Luxembourg - de sortir les films pour enfants uniquement en version française et/ou allemande…et ne met pas de version originale sous-titrée à la disposition du public autochtone.

Très souvent, ces films (des daubes suites d’autres daubes) ne valent pas la peine que l'ouvreuse s’en offusque, tout en sachant qu’elle pourra rattraper le film soit en DVD/BluRay, soit en VOD quelques mois plus tard. Mais pour Abominable, Marie-Amandine peut vous garantir – par écrit, comme vous le constatez – qu’elle prend ombrage et s’en offusque é-nor-mé-ment. Déjà à Toronto, elle s’était promis de faire du film SON film de la semaine pour la sortie au Luxembourg, elle en avait d’ailleurs déjà informé le responsable de la programmation au Kinépolis. Mais si le public luxembourgeois ne peut pas le voir en v.o. sous-titrée, pas la peine de faire de la pub pour un doublage.

Quelques informations pour Sony, en français, puisque l’ouvreuse ne parle pas encore Japonais: En 1982 et en 2006, Utopia avait ouvert ses propres cinémas au Luxembourg, pour éviter qu’un exploitant français ne vienne s’installer sur notre territoire et nous inonder de versions françaises. Les cinéphiles luxembourgeois ont toujours tenu à voir leurs films en v.o. Bien évidemment, les films pour enfants sont également disponibles en allemand et en français (à côté de la v.o.) et Disney a même commencé à mettre des copies portugaises à disposition du Luxembourg. Tout cela est excellent et à comptabiliser sous la rubrique "service au client", mais qu’un distributeur refuse obstinément de fournir des v.o. à l’exploitant luxembourgeois, est abominable et lamentable.

Quelques chiffres, recueillis sur justarrived.lu: Au Luxembourg vivent actuellement plus de 7.000 personnes d’origine britannique (y compris ceux qui ont la double nationalité), parmi eux (c’est peut-être une supposition) quelques enfants. Ces gens ne peuvent pas vraiment faire grand-chose avec un film en allemand ou en français. 4.207 résidents néerlandais, 5.209 roumains, 4.708 polonais, 14.449 asiatiques, plus de 10.000 personnes originaires des communautés baltes et scandinaves, 2.730 américains, et 207 australiens ou océaniens résident au Grand-Duché.

Autant de personnes qui, s’ils vont au cinéma avec ou sans leurs gosses, recherchent des versions originales anglaises plutôt que des films doublés en français ou en allemand – c’est l’évidence même. En plus, les soldats américains (et leurs enfants) stationnés sur les bases militaires dans la région frontalière allemande se déplacent régulièrement au Kirchberg pour y découvrir les grandes nouveautés américaines PARCE QUE les films sont en v.o. Autant de clients perdus pour une merveille comme Abominable, qui – outre le fait qu’il a été produit par Dreamworks Animation et qu’il s’agit du meilleur film d’animation non-Disney ou non-Pixar depuis très longtemps – véhicule également un message écolo très à la mode. En plus, l’histoire est drôle, amusante, passionnante et originale, ce que l’on peut rarement affirmer d’autres "dessins animés" proposés par Sony.

Entre nous, même si Marie-Amandine ne veut pas faire de pub pour la v.f. ou la v.a., elle vous raconte quand-même de quoi il s’agit, comme ça vous pouvez commander le DVD ou le BluRay en ligne, il devrait sortir pour les fêtes de fin d’année ou pour janvier 2020: Yi, une adolescente qui rêve de voyager, vit dans une grande ville en Chine avec sa mère et sa grand-mère. Un soir, elle découvre un yéti caché sur le toit de son immeuble et décide de l’aider à retrouver sa demeure, située sur le mont Everest. Le projet est ambitieux, d’autant plus que l’animal gigantesque est pourchassé par les employés d’un richissime collectionneur. Mais avec ses amis Jin et Peng, Yi se lance dans l’aventure, déterminée à ramener la créature auprès de sa famille dans le Himalaya…

Cela dit, si Kinépolis arrive à convaincre le distributeur de mettre à sa disposition une copie originale sous-titrée de Abominable pour sa deuxième semaine d’exploitation (les vacances arrivent), Marie-Amandine pourrait se laisser convaincre de revenir sur sa décision de boycottage et de consacrer son prochain billet doux à une critique (ou plutôt un encensement) du film - elle pourrait même en parler à la radio.  Il est permis de rêver…

Marie-Amandine,
Glaciale