L'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, candidat à sa propre succession, a imaginé un univers virtuel dans Minecraft, afin de sensibiliser le jeune public.

Une mairie pour vérifier son inscription sur les listes électorales, un palais des congrès où se tiennent les meetings et même un QG: l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a inauguré mardi son "univers" dans le jeu vidéo en ligne Minecraft, qu'il veut "civique et politique".

La plateforme interactive, propriété du géant Microsoft, revendique 126 millions d'utilisateurs dans le monde dont 24 millions en France. Le jeu permet notamment de construire des villes virtuelles et d'interagir entre joueurs.

"Le public, ce sont les 15-20 ans, une population à laquelle ne s'intéressent pas forcément les politiques", relève l'équipe de campagne du candidat, qui entend "faire participer au débat civique du moment", tout en affirmant être "très modeste sur cette initiative".

Aucun autre candidat à l'élection présidentielle ne s'est lancé dans la construction d'un univers virtuel sur Minecraft.

En parcourant la ville de briques numériques, du "Palais des congrès Paul Ricœur" - clin d'œil au philosophe dont Emmanuel Macron fut l'élève - à l'hôpital local, les joueurs peuvent notamment découvrir des éléments du bilan du quinquennat qui s'achève ou du programme du président-candidat.

Amené à "évoluer dans les prochains jours", le monde virtuel de la macronie doit se juxtaposer à la réalité samedi, lors du meeting du candidat à l'Arena La Défense à Nanterre (Hauts-de-Seine), qui sera également diffusé sur Minecraft.