Avec New World, son nouveau jeu de rôle massivement multijoueurs, Amazon tente de se faire une place dans un genre vidéoludique dominé par des titres bien installés.

C'est un projet qui ne date pas d'hier. Depuis 2016, Amazon communique sur "New World", son titre "haut de gamme" censé accroître la notoriété du géant du commerce en ligne dans un univers qu'il souhaite conquérir: celui du jeu vidéo. Décalé plusieurs fois, New World est enfin disponible sur PC, depuis ce mardi 28 septembre. Il s'agit d'un MMORPG, autrement dit, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs, destiné aux plus de 16 ans.

C'est donc là un bien grand défi pour Amazon, qui a injecté plus de 100 millions de dollars dans son jeu vidéo, frais de production et de marketing inclus, selon Julien Pillot, enseignant-chercheur à l'Inseec School of Business & Economics, interrogé par LesEchos. Car New World débarque dans un genre dominé par des titres qui se sont forgés une solide réputation au fil des années. On pense bien sûr à World of Warcraft, mais aussi à Final Fantasy XIV, The Elder Scrolls Online ou encore à Guild Wars 2.

À la différence de certains de ses concurrents, New World ne demande pas d'abonnement. Le jeu s'acquiert pour 39,99 euros, mais son modèle économique s'appuie naturellement sur des micro-transactions en ligne, pour customiser les personnages, par exemple.

Les joueurs sont plongés dans une île mystérieuse baptisées Aeternum, qu'ils peuvent explorer seuls ou en petits groupes. Les batailles massives entre factions sont également de la partie. Le titre offre d'ailleurs plusieurs modes de jeu permettant de s'affronter à 100 joueurs (guerre) ou en équipes de 20 (Déferlantes), d'explorer des donjons à 5 (Expéditions) ou de faire face à des armées d'ennemis (Invasions).

"Plus d’un million de joueurs ont déjà posé un pied sur Aeternum durant les phases de Beta, et nous sommes impatients à l’idée d’en accueillir encore plus dans New World", affirme Christoph Hartmann, Vice Président d’Amazon Games. Pour tenir dans le temps, plusieurs événements et autres "surprises" sont d'ores et déjà prévus. Reste à savoir si New World parviendra à se faire une place dans ce qui est également un tout nouveau monde pour Amazon.